PN_Fepin2020_oct.png
L'engin a côté de la maison fixe le destin de l'une des dernières maisons de garde barrière de la vallée de la Meuse. A Fépin ce 27 octobre , le destin d'un morceau du patrimoine ferroviaire de la vallée va disparaître.