Trop optimiste parce-que la peur provoquée par l’épidémie s’estompe, le nombre de morts étant insuffisant pour que tous soient touchés par le décès d'un proche (seule mort dont ont fait l'expérience) et permettre une prise de conscience suivie d’effets, et puisque la résilience conceptualisée par Boris Cyrulnik se manifeste essentiellement par un besoin irrépressible (pulsion) de retrouver sa vie d’avant, caractérisée par la dépense et la gloutonnerie.

La civilisation industrielle a été synonyme de progrès et de sécurité en facilitant certaines tâches et en libérant l’individu du temps tout entier occupé à sa seule subsistance. Dans la mémoire collective, la machine à laver et le réfrigérateur des années 1950 en sont devenus les symboles. Mais, à ces objets-ustensiles décriés dès leur apparition, parce-que reproduits à l’identique, par les chantres nostalgiques d’une civilisation agraire en train de disparaître, ont succédé des objets inutiles que l’industrie prétend indispensables, parce que littéralement plus qu'utiles, au même titre que l’œuvre d’art unique franchissant les siècles que les Goncourt ou Flaubert ont opposée en la sacralisant (culte du beau) à l’objet reproduit mécaniquement. Notre modèle consumériste aboutit donc à prêter à des objets qui ne sont ni des œuvres d’art ni des outils fonctionnels une valeur artistique et une valeur utilitaire qui n’existent pas.

Ce système est rendu possible par le renoncement des humains à exister autrement qu’en tant que consommateurs, l’individualisme émancipateur ayant fait place à un égoïsme et à un conformisme auquel l’individu adhère en raison de sa dépendance à des objets dont il a artificiellement besoin. Besoin d’autant plus fort qu’il est attisé, comme aujourd’hui, par une (courte) période de privation. L’addiction au monde d’avant le coronavirus est trop prégnante pour que l’homme s’en libère, quand bien même la mise en garde que constitue la pandémie, bientôt l’endémie, l’y incite. Et la voix de ceux qui démontrent qu’il n’y a pas d’alternative à un véritable changement va redevenir inaudible une fois la normalité retrouvée ou, caricaturée (le retour à la bougie), servir la cause même des néo-libéraux. Vérité condamnée à ne pas servir ou à être tronquée.
« Celui qui dit la vérité à un incrédule, écrit Casanova dans Histoire de ma vie, la prostitue et selon moi, c’est un meurtre. »