Désinfection de l’espace public : avis du Haut Conseil de la Santé Publique
L'avis du HCSP du 04/04/2020, mis en ligne aujourd'hui, concerne l’opportunité d’un nettoyage spécifique ou d’une désinfection de l’espace public.
« Le HCSP recommande, devant l’absence d’argument scientifique de l’efficacité des stratégies de nettoyage spécifique et de désinfection de la voirie sur la prévention de la transmission du SARSCoV-2 (en dehors de son impact psychologique sur la population) :
• de ne pas mettre en œuvre une politique de nettoyage spécifique ou de désinfection de la voirie dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 ;
• de continuer d’assurer le nettoyage habituel des voiries et d'assurer le nettoyage et la désinfection à une fréquence plus régulière du mobilier urbain avec les équipements de protection habituels des professionnels ;
• de ne surtout pas employer d’appareil pouvant souffler des poussières des sols de type souffleurs de feuilles."
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=791

Centres de consultation COVID-19
Afin d’éviter d’engorger les urgences et de surcharger les cabinets des généralistes, 5 centres de consultation COVID-19 ont été mis en place à Charleville, Sedan, Rethel, Vouziers et Givet : les patients présentant des symptômes du coronavirus sont orientés, soit après une téléconsultation, soit après un appel téléphonique, par le médecin traitant ou le centre 15 vers ces centres où la consultation est effectuée par un médecin généraliste. 201 prélèvements en vue d’un dépistage y ont été effectués. Ces centres sont ouverts 7 jours sur 7, de 8h00 à 20h00, sauf Givet (4heures/jour ; les lundis, mardis et mercredis de 8 heures à 12 heures ; les jeudis et vendredis de 12 heures à 16 heures ; les samedis et dimanches matins si nécessaires ).
A ce jour, dans l'ensemble de ces cinq centres, les médecins ont reçu 694 patients.

Aide aux personnes sans domicile
Afin de permettre aux personnes sans domicile et sans ressource, qui n’ont pas accès à une offre alimentaire et de première nécessité et qui vivent à la rue ou dans des structures d’hébergement, d’obtenir des produits d’alimentation et d’hygiène pendant la crise sanitaire, le ministère chargé de la Ville et du Logement a lancé un dispositif exceptionnel et subsidiaire de distribution de chèques services. Ces chèques peuvent être utilisés auprès des grandes enseignes (à l'exception d'ALDI) sans limitation de montant ou de quantité. Ils sont utilisables durant toute la période de crise sanitaire.
Les Ardennes ont reçu 3000 chèques (d’un montant de 3,50 €) qui sont distribués par les associations de solidarité (notamment la Croix Rouge et la Maison de la veille sociale) à compter de ce jour dans les principales communes du département.