rose.jpgMadame Odette Mignolini s’est éteinte le 31 mars à l’hôpital de Manchester à Charleville-Mézières, victime du coronavirus. Institutrice à la retraite, elle résidait toujours à Aubrives où elle avait longtemps animé un atelier théâtre, œuvré pour la tenue de concerts, entre autres de jazz, organisé des projections de cinéma et des expositions de peintures et sculptures, notamment en collaboration avec le sculpteur aubrivois, Georges Favaudon.
Elle s’était engagée également auprès de l’ASMUP, avec l’efficacité et la discrétion qui la caractérisaient. Personne d’une rare élégance morale, elle laissera aux élèves qui ont eu la chance de l’avoir pour institutrice, à tous ceux qui l’ont côtoyée, le souvenir d’un être tourné en permanence vers les autres. Elle aurait sans doute acquiescé simplement aux mots de Georges Favaudon :
« Vivez pour rien et pour tout
Et surtout,
Ne vivez pas pour vous »
A sa famille, nous présentons nos plus sincères condoléances.