Au XVIème siècle, lors de la grande peste noire apparue en Provence en 1347, à la Toussaint, les juifs avait été accusés, violentés, parfois tués - en nombre moindre cependant qu’en Allemagne -, ainsi que l'établit Michelet. « Elle y dura 16 mois, précise-t-il, et emporta les deux tiers des habitants. Il en fut de même en Languedoc. A Montpellier, de douze consuls, il en mourut dix. A Narbonne, il périt trente mille personnes. En plusieurs endroits, il ne resta qu'un dixième des habitants.»
On trouvera, ci-dessous reproduit, un passage de son Histoire de France consacré à la relation de cette épidémie.Michelet_p_385.jpg Michelet_p_386.jpg Michelet_p_387.jpg Michelet_p_388.jpg