AAMANIF.jpg Première manif à Charleville-Mézières pour ces écoliers qui ne veulent pas voir le collège Charles Bruneau fermer ses portes.
L'étape suivante sera la fermeture du lycée Vauban, car les collégiens de Vireux au lieu d'être dirigés à Givet seront accueillis au collège de Fumay. Les deux Vireux, amputé de son collège verra son attractivité largement comprise et l'avenir des nouvelles constructions bien compromises. C'est aussi la perte d'emplois (Enseignants) et des commerces qui en souffriront. Tout cela fait présager, hélas une diminution importante de population.
La fermeture est une décision uniquement du ressort du conseil départemental. Les élus départementaux locaux présents aux réunions et à la manif de Charleville doivent être mis devant leur responsabilité. Ce sont eux qui ont voté voici plus de deux mois leur accord de mettre le collège Ch.Bruneau sur la liste potentielle des collèges susceptibles de fermer. La décision finale sera votée à la majorité du conseil départemental. Alors Messieurs les conseillers départementaux, prenez vos responsabilités. Vous ne pouvez plus cacher que vous êtes élus sous les étiquettes de droite qui diminuent sans cesse les budgets au service publics. L'étiquette des Républicains menés par François Fillon dont le programme était de supprimer 500 000 emplois dans la fonction publique. Politique partagée par les socialistes dont on se souvient tous de la loi Mari sol Touraine votée par l'ex député Léonard, supprimant plus de 30 000 emplois dans le secteur de la santé et l'amputation de plus de 3 milliard d'euros. Nous voyons aujourd'hui, où cela nous a mené: Le département géré par la droite, est au bord de la faillite, proche de la mise sous tutelle de l'état. Il faut souhaiter qu'en mettant au jour ces faits, ces élus seront tenus par leurs électeurs à revoir leur position.