L’église Saint-Lambert de Montigny Sur Meuse figure dans la pré-liste des 250 édifices retenus pour le loto du patrimoine organisé à l’initiative de Stéphane Bern. Un comité de sélection devrait abaisser ce nombre à 120 dans les prochains jours, ce qui ne signifie pas que les ouvrages écartés ne pourront pas bénéficier de l’opération par la suite. Pour Vireux Rive Gauche, c’est une satisfaction. Michel Cartiaux avait attiré, en 2016 et 2017 (articles des 5/12/2016 et 06/07/2017), l’attention sur l’état de péril de la gypserie en stuc aux foisonnants motifs décoratifs de son plafond d’origine.
Car l’enjeu de sa sélection définitive n'est autre que sa sauvegarde même.
L’édifice, datant de 1765, dont le décor avait été commandé par Louis Ferdinand de Croÿ, est classé aux Monuments Historiques depuis un arrêté du 15 mars 1993. Sont protégés l’église en ce compris la tribune (accessible par un escalier en équerre), la voûte avec son décor de gypserie, le baldaquin au mur de l’abside à l'extrémité du choeur.

EgliseSaint-Lambert_Montigny_Sur_Meuse.jpg
La Fondation du patrimoine espère recueillir 15 à 20 millions d’euros grâce aux tickets à gratter à l’effigie des édifices qui seront mis en vente le 14 septembre prochain. Pour l’église Saint-Lambert, propriété de la commune de Montigny Sur Meuse, le loto devrait apporter les 852.000 euros manquants pour provisionner les travaux.
Deux autres sites ardennais ont été retenus parmi les 250 pré-sélectionnés, les Thermes gallo-romains de Warcq et le Fort de Sedan.