- GIVET : « Pas d’apaisement autour du Manège de Givet – L’association sera-t-elle encore entre les murs du bâtiment éponyme en 2018 ? ».
L’union, le 23 mai 2017.
C'est d'autant moins certain qu'il est souvent question d'abattre des murs pour multiplier les parkings dans le périmètre. Simple association d'idées sans doute, ça donne envie de revoir Manèges (1950) - film foncièrement noir sur la duplicité et la tromperie - de Yves Allégret avec Bernard Blier, Simone Signoret et Jane Maken.

- ARDENNES : « Les candidats Insoumis sur toute la ligne (…) Cette ligne (Givet-Charleville) est vitale, dit Michel Cartiaux, candidat FI, c’est la seule qui désenclave la vallée de la Meuse ».
L’union, le 30 mai 2017.
Alors qu’est défendue l’existence d'une ligne de chemin de fer mise en service en 1862, on entend qu'Ardenne Rives de Meuse chercherait obstinément le moyen de désenclaver le fort de Charlemont, hypothétiquement ouvert bientôt au public. Peut-être par le biais d’un funiculaire le reliant à la zone commerciale ? De quoi assurer le train-train des affaires.

- GIVET : « Depuis cette année, le château de Hierges avec ses cimaises est à nouveau visitable via l’Office du Tourisme de Vireux ou via José Hubert, galeriste à Vaucelles » (…) « Qui, en passant sur la route qui mène les gens de Vireux à Givet n’a pas été ébloui par les ruines qui dominent le petit village médiéval… »
L’avenir net, le 30 mai 2017.
Les trois tours rondes de brique rouge et pierre de Givet en partie en ruines – vestiges de la renaissance mosane - mais aussi la tour semi circulaire en pierre bleue, parfaitement conservée, arborant une nouvelle toiture en ardoise violine, les fenêtres à meneaux en croix en pierre taillée, les jardins, les murs d’enceinte… La réouverture au public est à mettre au crédit du propriétaire du château. A noter, le désengagement d'Ardenne Rives de Meuse. Pour emprunter très librement à Edmond About : finalement, la plus belle ruine de la Pointe des Ardennes, c’est encore la Communauté de Communes elle-même.

- NEUFMANIL : « Déjà sinistrée, une maison prend feu à Neufmanil - Sinistrée le jeudi, cambriolée le jeudi, une maison de Neufmanil est un enfer pour ses propriétaires ».
L’union, le 02 juin 2017.
Du coup, il se dit que l’omniprésent (et pluri-mandataire) Pierre Cordier aurait décidé de prendre des arrêtés interdisant purement et simplement l’incendie et le cambriolage. « Lorsqu’il décide une chose, Il dit seulement : "Sois", et elle est aussitôt ».

- CHARLEVILLE : « Des herses anti-intrusion pour la fête de la bière »
L’Union, le 02 juin 2017.
Dispositif qui ne solutionnerait pas le problème posé par la présence de redoutables pique-assiettes à la cérémonie des vœux de la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse puisqu’ils semblent jouir d’un droit d’entrée à vie que leur conférerait un rôle ancien de godillot dans cette assemblée.