L’heure est aux multiplex sans âme, éloignés des centre-villes…même à Givet, où Le Manège prétendument dédié bientôt au cinéma d'art et d'essai est en réalité sciemment condamné. Ecran noir au programme. Si au moins, les élus givetois décidaient de baptiser du nom de Victorin Jasset le mastodonte (6 salles prévues) que la municipalité appelle de ses vœux route de Beauraing... ou, à défaut, de celui de W.C Fields...cela aurait meilleure bobine (si j'ose dire) que Complexe Rives d’Europe, et puis, le Maire ne manquerait pas de se croire honoré...
Henri Manceau rappelle : « qu’en 1923, les dirigeants syndicalistes de Revin s’étaient plaints que leurs réunions soient très mal suivies, du fait, d’après eux, que les ouvriers syndiqués préfèrent aller au cinéma ».
C’est qu’Henri Krasucki n’était pas encore apparu…


Henri_Manceau.jpgHenri_Manceau_p2.jpgHenri_Manceau_p3.jpgHenri_Manceau_p4.jpg