- GIVET : « La maison de la polémique – La ville de Givet a préempté la maison Fumel après le décès de sa propriétaire pour en faire un parking (…) Devant les réactions alertant sur l’intérêt historique de ce patrimoine rare du 17e siècle, le maire de Givet a dit ignorer jusque là ces informations et s’est engagé à les porter à connaissance du conseil municipal lorsque le projet sera a nouveau débattu ».
L’union, le 21 février 2017.
Le convaincra-t-il que ses propres recherches érudites l’amènent à considérer qu’il y avait, au tout-tout début de la présence espagnole à Givet, une aire de stationnement de coches qu’il convient aujourd’hui de débarrasser des scories apparues par la suite sous la forme des bâtiments conservés ?

- HIERJOBRIVE : « La justice a tranché, l’ association TEPT ( association sportive affiliée depuis le 14 mars 2011 à la Fédération Française de Cyclotourisme ) conserve son patrimoine. Les ex adhérents qui voulaient orienter définitivement l’association vers d’autres activités succombent ».
L’oreille rit, le 21 février 2017.
Preuve s’il en fallait que le vélo, c’est bon pour la santé.

- HERSTAL : « Dieudonné conteste sa condamnation à 2 mois de prison à Liège. Condamné à 2 mois de prison ferme pour avoir tenu des propos antisémites et révisionnistes à Herstal, il estime que la motivation de la Cour de Liège n’est pas correcte et annonce se pourvoir en cassation ».
L’avenir net, le 22 février 2017.
« On est pas des sauvages, tout de même ! » répétait Popeck.
Faut croire que si.

- REVIN : « Une réunion publique ça se prépare. Accrocher des affiches, installer des chaises, positionner des flyers et préparer une belle introduction font partie du rituel – Une affiche dans la main, un rouleau d’adhésif dans l’autre, Alain Lambert et Michel Cartiaux, deux membres du groupe d’appui de la France insoumise sont en train de transformer la salle de réunion en QG de campagne à grand coup d’affiches de soutien à Jean Luc Mélenchon ».
L’union, le 23 février 2017.
Des durs, des vrais, des tatoués…on comprend pourquoi Marine Le Pen s’est souvenue d’un « rendez vous médiatique de très haute importance » pour annuler sa venue à Revin !