Epimenide.jpgEpiménide le Crétois ( vers - 550 av JC ) dit : " Tous les Crétois sont des menteurs ". Ou bien Epiménide dit vrai, et dans ce cas il ment car il est Crétois, et son affirmation est fausse, car tous les Crétois mentent. Soit, au contraire, Epiménide ment en disant que tous les Crétois sont menteurs, et alors il existe un ou des Crétois qui disent la vérité, et par conséquent son affirmation est fausse.

Dans l'enquête sur le financement de la campagne présidentielle 2012, N. Sarkozy dit : " Tous mentent dans cette affaire ". Soit, N. Sarkozy dit vrai, et dans ce cas il ment puisqu'il est partie à l'affaire, et son affirmation est fausse puisque tous mentent. Soit, au contraire, N. Sarkozy ment en disant que tous mentent, et il existe ne fut-ce qu'une personne qui dit la vérité, et par conséquent son affirmation est fausse.

Heureusement, les magistrats s'attachent plus aux contradictions qu'aux paradoxes ; ils ne devraient pas connaître le sort de Philatos de Cos se suicidant vers - 330 av JC par désespoir devant le paradoxe d'Epiménide : " s'il ment, il dit la vérité ".