Ce phénomène de travailleur pauvre résulte de plusieurs facteurs. D’abord, de la faiblesse des salaires dans de très nombreux secteurs et notamment du niveau du salaire minimum. Ensuite du temps partiel, qui réduit en proportion les niveaux de vie. Enfin, du fractionnement des emplois : petits boulots, alternance de phases d’emploi et de chômage ou d’inactivité.
Capcho.PNG fin octobre 2015, le nombre de chômeurs s'élève à 6 127 200 toutes catégories confondues.
Additionné avec le nombre de travailleurs pauvres...ça laisse à réfléchir, non? la population active en 2015 est estimée à 28,6 millions de personnes et que 1,243million, c’est le nombre de retraités vivant sous le seuil de pauvreté en France, selon l’Insee. Ces personnes vivent avec moins de 977 euros par mois. Pour l’ensemble des retraités, la pension moyenne s’établit à 1288 euros mensuels. Environ 25 % des hommes SDF déclarent travailler, soit en CDD, intérim ou CES ou autre petit boulot. 17 % des concernés sont en CDI.
Promesse de Nicolas Sarkozy : zéro SDF en 2008 : lors de la campagne présidentielle de 2007, le futur président Nicolas Sarkozy avait formulé les promesses suivantes :

« Je veux si je suis élu président de la République que d'ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. ... Le droit à l'hébergement, c'est une obligation humaine. Si on n'est plus choqué quand quelqu'un n'a plus un toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société, où vous voulez que vos enfants vivent en paix, qui s'en trouvera remis en cause. »
peste.PNGRésultat du premier tour des élections régionales allant du rose(PS)au bleu foncé (FN).


Qui dit qu'il n' y a pas de boulot en France? Il y en a. A condition de travailler pour rien; les patrons embaucheront, traiteront leurs employés de fainéant, d'assistés et continueront à toucher les exonérations de charges patronales. ( 80 milliards d'euros de CICE en 2015). La véritable révolution ne serait elle pas de refuser de travailler pour rien... et cela ne s'appellerait il pas une grève générale pour obtenir des conditions décentes de vies ? Au lieu de détourner le débat sur le FN et de se féliciter de la COP 21, n' y a t il pas mieux à faire avant d'aller au devant de très désagréables surprises annoncées par le prédicateur Sarkozy.