g202eto.jpgPersonne de sensé et d'intègre, fût elle comptable ne peut contester sans une mauvaise foi affichée et un parti pris évident que l'acquisition du cabinet médical soit un sublime fiasco ( loin d'être inévitable avec un tant soi peu de bon sens !). Oui il faut garder les médecins sur Vireux, mais n'était il pas plus intelligent que cela se fasse en concertation avec la commune "sœur" de Wallerand ( soit une économie de 105000 euros), quitte à y établir comme par le passé une permanence. Qu'importe ! A l'heure où il serait judicieux de préparer la fusion des deux rives, nos élus s'entêtent à entretenir le feu des rivalités de clocher. Cela prêterait à sourire si ce n'était au frais du contribuable. Les docteurs avaient ils besoin que la mairie prenne illégalement a sa charge leurs salariés ( plus de 30000 euros par an)? Non, car ils ont les moyens de les payer eux-mêmes. Gribouille238_1__-_Copie.jpg
On aurait pu croire que l'intervention de la préfecture aurait remis de l'ordre dans les esprits dérangés de nos chers élus, et bien non!
Ceux-ci ont tout simplement fait payer le prix de leurs erreurs aux contribuables locaux en accordant une surprenante diminution injustifiée de 50% des loyers volontairement très bas puisque "la patrie était en danger" ! Quid des salaires versés par la mairie aux salariés du cabinet médical depuis fin juin et dus par les médecins ?
Oui il faut garder des toubibs à Vireux mais en achetant le cabinet médical, la mairie en avait fait assez même si ce fut mal fait. Alors ajouter la gabegie à la médiocrité peut révolter légitimement les administrés locaux ébahis de tant d'inaptitudes à gérer les finances publiques. Car entre nous, passer le pont de temps en temps pour consulter un toubib ne vaut il pas 100000 euros ?
A Vireux on préfère la confusion des idées à la raison publique.
Chacun en pensera ce qu'il en voudra mais ça date pas d'hier...