evolution-taux-taxe-fonciere-non-bati-vm.png
La diminution de ces taux par le maire relève de sa volonté à favoriser les propriétaires par rapport aux locataires. Ce qui n'empêche en rien la population de diminuer car l'emploi est l'élément déterminant qui empêche la désertification et la disparition des services publics. La population de Vireux Molhain est passée de 1749 en 2006 à 1674 en 2011 soit 75 personnes en moins !
pop_2011.jpg
Monsieur Devresse a fait le choix de supprimer la seule zone industrielle digne de ce nom pouvant accueillir des entreprises pour en faire des pavillons que l'opposition voulaient implanter dans le prolongement de la cité de la Montagne des Vignes ( ce qui devait déplaire aux chasseurs). Les chimères d'anciens projets ont poussé le Maire à choisir les terrains de la fonderie par le passé mis en concurrence avec ceux de la montagne des vignes pour l'implantation du premier lotissement existant depuis plusieurs décennies.
Les années sont passées, la rancœur est restée et nous n'avons plus de zone industrielle digne de ce nom.
Quand la passion l'emporte sur la raison, les résultats sont toujours à déplorer. Chacun en pensera ce qu'il en voudra...





La taxe foncière est calculée selon le revenu net cadastral du bien concerné. Ce revenu net cadastral est en fait la moitié de la valeur locative cadastrale de votre maison ou appartement, c'est à dire : la moitié du loyer annuel théorique qu'il pourrait produire, s'il était loué dans des conditions normales. la taxe d'habitation est calculée sur la totalité de la valeur locative cadastrale, et non la moitié. Elle est ainsi censée tenir compte du marché locatif de la commune mais aussi de la surface du bien, de son degré de confort, de son environnement et de son état d’entretien. Elle est donc déterminée forfaitairement, à partir des conditions du marché locatif de 1970, pour les propriétés bâties, et de celui de 1961 pour les propriétés non bâties. Même si la valeur locative est revalorisée tous les ans automatiquement par les services fiscaux, elle reste basée sur des conditions de 1970, qui ont fortement évolué depuis et qui sont quelquefois déconnectées de la réalité. Pour calculer la taxe foncière, il faut multiplier ce revenu net cadastral par les taux d'imposition qui eux sont votés chaque année par la commune de Vireux-Molhain. N'ayant pas d'influence sur la valeur locative de votre logement, c'est en votant ce taux d'imposition que vos élus municipaux décident principalement du montant des impôts qu'ils comptent percevoir. C'est pour cela qu'il peut exister de grandes différences de taxe foncière entre des logements identiques situés dans 2 communes voisines.