Cette fondation organise ou co-organise avec Euro-mil, présidé par Monsieur Emmanuel Jacob des séminaires partout sur les problèmes de citoyenneté et de défense. Nos grandes écoles militaires peuvent d'ailleurs s'inspirer parfois des études menées par cet organisme.oli2.jpeg Euromil a pour vocation de défendre et de promouvoir au niveau européen les intérêts socio-professionnels des militaires de tous grades. Cette coopération portant sur des sujets aussi importants ne peut que retenir l'attention du gouvernement auquel vous appartenez, et plus particulièrement peût-être de votre ministère.
Or, si vous l'ignorez, je me dois de porter à votre connaissance une information d'importance qui ne peut rester sans réaction de la France au niveau de l' Union Européenne, et en premier lieu de vous même auprès de votre homologue, le ministre allemand de la défense. Le fondateur de la fondation KTMS, le dénommé Molinari, n'est autre qu'un ancien nazi, criminel de guerre car responsable de la torture et du massacre de la plupart des combattants du maquis des Manises alors situé sur les hauteurs de Revin, commune des Ardennes.
Cet odieux personnage, à l'époque responsable du massacre puisque major commandant de la 1ere compagnie de blindés, est alors condamné à mort par contumace lors du procès de Metz, le 13 avril 1951. Malgré ses différentes présences en France, il ne fut jamais inquiété. Ni ici ( Mais de quelle complicité a bénéficié en France celui qui est devenu général de la Bundeswehr après ces horribles crimes?), ni dans son propre pays et mourut tranquillement tranquillement dans son lit le 11 décembre 1993 en Allemagne.
manises.jpg Certe, il ne s'agit pas de réécrire l'histoire mais le moins que l'on puisse attendre, c'est en aucun doute l'élimination de cette fondation par respect et hommage au massacre des Manises et de l'ensemble de la résistance, ainsi que la conduite d'une enquête sérieuse concernant la nature idéologique des buts poursuivis jusqu'à nos jours par cette fondation comme celle de Euromil.
A cet égard, je me permets de préciser que les sujets abordés cette année sont édifiants. A titre non exhaustif, La Bundeswehr en Afghanistan, tâches et scénarios futurs pour la restructuration des forces armées, quel rôle aura dans le futur la région Asie-Pacifique, quel avenir pour les forces européennes futures, action de l'éducation civique pour la sécurité, etc...
Comme vous pouvez vous en rendre compte, bien que physiquement disparu, en pensée celui ci est sans doute encore présent dans les activités officielles de ces deux structures sans, pour le moment, une quelconque attention portée par vous-même et votre homologue allemand, ni par les gouvernements de nos deux pays, encore bien moins par les dirigeants de l' Union Européenne."