14540.jpg
Il ne restait que sept habitants.Les premiers retour se firent par petits groupes dès le début Juin pour des réfugiés rattrapés par l’avance rapide de l’ennemi. Puis fin Juin par ceux qui apprirent l’armistice. Des chanceux purent encore passer en Juillet avant la mise en place de la Zone Interdite. Le premier maire nommé fut M. RENARD de Hierges. En Août Roger POSTY repris ses fonctions.
.Le retour des notables les voit confortés dans leur pouvoir local par l’administration de Vichy …et des autorités allemandes. Les unes et les autres font le tri des élus du Front Populaire et des autres. Privilégiant bien sûr les autres. C’est ainsi que POSTY à Vireux Molhain et DECLEF à Givet retrouvèrent leur poste de Maire. Roger POSTY fut en Mai 1936 l’adversaire de droite de Pierre VIENOT, radical-socialiste du Front Populaire.
Le maquis de la Pointe dirigé par Parfum fait afficher un tract dans tout le canton pendant l'été 44 sur lequel circule le nom du maire de Vireux-Molhain entre autre promettant une visite de "courtoisie" pour leur sympathie, voir leur appartenance à la LVF entre autre...
La commune de Vireux-Molhain aurait elle donné le nom d'un collabo à sa rue principale ?