ee.jpgPour le FMI, L'UMP et le PS qui s'en réjouissent, la Grèce sortirait selon eux de la crise grâce à l' austérité mortifère imposée par la commission européenne. Depuis le début de la crise, la mortalité infantile à augmenté de plus de 40%, un tiers de la population (10 millions de personnes) n'a plus aucune couverture sociale ! Les hôpitaux refusent de rendre les nouveaux nés aux parents si ils ne paient pas les frais d'accouchement estimés à 700 euros. D'autres confisquent les papiers d'identité ou ne délivrent pas d'acte de naissance. Les parents s'arrangent avec un proche et le bébé est déclaré sous un faux nom. .
Faudra t il arriver à une telle situation pour que les électeurs prennent conscience comme les grecs de voter FRONT DE GAUCHE en masse !