h-20-1517833-1241171139.gifQuand viendra la saison nouvelle,
Quand auront disparu les grands froids,
Tous les deux nous irons ma belle,
Pour cueillir le muguet au bois;
Sous nos pieds égrenant les perles
Que l'on voit au matin trembler
Nous irons écouter les merles siffler.
Théophile Gautier
Merci à Françoise Carette pour ce poème.