femmes_oubliees_1_.jpgLa France accorde le droit de vote aux femmes, près d’un siècle après l’adoption du suffrage universel masculin. Il était temps…..En effet, les Françaises sont parmi les dernières femmes du monde occidental à acquérir le droit de vote et celui de se faire élire, juste avant l’Italie, la Belgique, la Grèce et le Suisse.
Pourquoi la France a-t-elle accordé ce droit si tardivement aux femmes ?
En France, après la première Guerre Mondiale, la Chambre des députés accorde le droit de vote des femmes à plusieurs reprises mais ce droit sera à chaque fois refusé par le sénat !
Pourtant des femmes obtiennent un sous-secrétariat d’Etat dans le Gouvernement de Léon Blum en 1936.
Quel paradoxe ! Ces femmes qui n’ont pas le droit de voter, peuvent prendre des décisions politiques.
Le 23 Mars 1944, l’Assemblée Consultative siégeant à Alger adopte le principe de droit de vote des femmes par 51 voix « pour » et 16 voix « contre.
Un mois après, le Jeudi 21 Avril, le général de Gaulle ratifie une ordonnance qui à l’article 17, prévoit le vote des femmes et leur éligibilité : « les femmes sont électrices et éligibles aux même titre que les hommes »
Les femmes useront de ce droit pour la première fois aux élections municipales du 28 Avril 1945.
Merci aux suffragettes qui se sont battues pour obtenir ce droit !
F.Carette