220px-Iris_-_left_eye_of_a_girl_1_.jpgL’ancien gouvernement y avait peut-être pensé mais EUX, ils l’on fait !
En vertu de la loi de finance 2014, la contribution patronale destinée à financer les contrats collectifs de complémentaire « frais de santé » est désormais intégrée dans le revenu imposable des salariés. Cette mesure s’applique pour la première fois au titre des revenus de 2013.
En ce moment, les salariées reçoivent des courriers de leurs employeurs pour rectifier le montant du salaire imposable2013.
Notons que ce système a permis à des salariés et leur famille de pouvoir accéder à une mutuelle santé, ce n’était pas un luxe.
Encore un avantage, un de plus de, atteint. Bientôt, on en parle sérieusement, ce sera le tour des chèques déjeuners et après ?

Ne doutons pas que nos hommes politiques sauront trouver de nouvelles pistes pour rogner tous les petits avantages acquis par les travailleurs. Pour cela, ils débordent d’imagination, on peut leur faire confiance.
Une grève est prévue le 18 mars par l’intersyndicale avec l’organisation de bus pour aller à Paris. Une manif aura lieu aussi à Charleville-Mézières
Soyons nombreux pour montrer que trop, c’est trop !
CARETTE Françoise