porte_c.jpgpc2.jpgPrécieux vestige des portes fortifiées de l’enceinte de Vauban, la porte Charbonnière est quasiment à l’abandon ! Son véritable nom d’origine était « porte DE LA Charbonnière » mais on l’appelait aussi porte des Faudes du nom d’une des hauteurs dominant le Petit-Givet. Elle a eu pourtant autrefois fière allure avec ses grosses boules de pierre, son pont-levis et son corps de garde conservés jusque dans les années 1900 (photo)


Ne serait-il pas temps de lui rendre justice et de la mettre en valeur en nettoyant ses abords…avis aux édiles !



Alain Sartelet