asflo2__1_.jpgasflo2__2_.jpgPar une nuit de janvier 1782, plusieurs voleurs escaladèrent le mur d’enceinte de l’abbaye de Félix Pré et pénétrèrent dans les logis en cassant un carreau. La mère abbesse, réveillée par le bruit se mit à hurler « au voleur » par une fenêtre et les malandrins s’enfuirent avec un maigre butin, quelques chandeliers, une douzaine de cuillères à café en argent, un huilier-vinaigrier d’argent (photo) et un poids d’horloge en plomb ! Il y eut une enquête de la police locale mais les voleurs courent encore !
Alain Sartelet