29-08-2013_21_49_24.JPGIl existe une photographie ancienne de la boulangerie Wauthier rue des Récollets à Givet vue vers 1900 et publiée dans le beau livre de Daniel Higuet. Regardez bien ce détail (photo), la dame à droite tient un pain à la forme particulière, d’autres pains identiques sont encore en vitrine. Ce pain a disparu de nos boulangeries, on l’appelait «pain  Fer à cheval » ou « pain porte-bonheur » car comme un véritable fer de métal il devait porter chance… Une croyance dont l’origine se perd dans la nuit des temps, le fer à cheval ayant aux yeux de certains la forme d’un C, initiale du Christ ou pour les « mécréants » la forme d’un croissant de Lune, symbole de fertilité et emblème de Diane la déesse de la chasse (la Dea Arduinna de nos forêts !)… 29-08-2013_21_49_24_-_Copie.JPGLe « Fer à cheval » était un gros pain de blé fendu et courbé, une spécialité de l’est de la France et des Ardennes en particulier. La France connaissait ainsi autrefois de nombreux pains régionaux, seuls certains subsistent aujourd’hui : la Faluche dans le Nord, la main de Nice dans le Sud etc.
Alain Sartelet