11-09-2013_07_46_27.JPG Illustrant encore une fois l’intense circulation monétaire d’autrefois, nous remontons à l’époque romaine grâce à la découverte en 1980 par Jean-Pierre Lemant d’une monnaie d’or romaine dans une riche sépulture militaire au pied des fortifications du Mont-Vireux.(Cliché Rémi Wafflard, musée de l 'Ardenne). 24-08-2013_23_38_39_-_Copie__2_.JPGCette monnaie de l’empereur Honorius est un solidus ou « sou » d’or, frappé à Ravenne (Italie) vers 402-406. Le revers (photo) montre l’empereur piétinant un captif, tenant un étendard et un globe surmonté d’une Victoire. La légende « CONOB » est la garantie impériale pour le poids et la qualité de l’or. C’est l’abréviation de CONSTANTINOPOLI OBRYZUM qui en grec signifie « or pur de Constantinople ». L’intérêt de cette découverte va plus loin que l’aspect numismatique car cette précieuse monnaie d’or fut placée dans la tombe pour que le défunt puisse payer le passage du Styx, le fleuve des Enfers, dans la barque du terrible Charon… C’est toute la vie de la garnison romaine de Vireux qui ressurgit avec ses croyances et ses rites funéraires …
Alain Sartelet