22-08-2013_18_17_19_-_Copie.JPG Dans un site absolument remarquable, un véritable amphithéâtre de verdure, se trouve sur le sommet d’un à pic rocheux plongeant dans la Meuse, le dernier vestige de l’ancienne et première église paroissiale de Revin fondée au 8ème siècle. L’église elle-même a été rasée en 1792 mais il subsiste la sacristie des années 1780 transformée en chapelle et le cimetière toujours en usage. On distingue encore parfaitement sur un des murs de la chapelle la grande fenêtre gothique du chœur de l’ancienne église, aujourd’hui murée (photo). Ce site magnifique aurait déjà été occupé à l’époque romaine par un temple dédié à une déesse protectrice des bateliers et du commerce fluvial, plus tard tout naturellement la Vierge Marie lui aurait succédé et ainsi le chemin des pèlerins resta inchangé pendant plus de mille ans…
Alain Sartelet