03-09-2013_20_23_15.JPGLa Bibliothèque nationale conserve un dessin du 17ème siècle des armoiries anciennes de Charlemont, on y voit une croix de Saint-André et un « fusil » c'est-à-dire en vieux français un briquet, une pièce de fer qui, battue contre un silex permettait de créer le feu. 22-08-2013_18_16_04_-_Copie__2_.JPGDans les armoiries modernes de Givet-Charlemont le fusil-briquet est devenu un vrai fusil au sens moderne du terme. Au 16ème siècle les armoiries de Charlemont étaient lourdement chargées de sens politique, la croix de Saint-André et le briquet étaient les emblèmes personnels des ducs de Bourgogne puis des rois d’Espagne. Toute personne qui voyait alors ces emblèmes savait avec certitude qui était le souverain du lieu…une image à la place des mots !
Alain Sartelet