img104.jpg

Les loisirs étaient rares, la télévision aussi. Les beaux jours venus, les gens sortaient de chez eux et s'assayaient sur des bancs pour profiter de la douceur des saisons et d'une journée bien remplie. On parlait ainsi entre voisins et la vie sociale s'organisait autours de ces quelques moments de détente.