logo_a10.jpgMonsieur le député,
Le progrès nous a permis de suivre les questions orales posées par les différents députés à l’assemblée nationale par la voie d’internet. De la même manière nous avons pu voir et entendre la ministre de la santé répondre aux questions.
Un premier constat, et pour cela l’ASMUP vous en remercie : vous avez parfaitement tenu votre rôle, tous les éléments étaient posés clairement, vaillamment vous avez défendu le maintien en vie de l’hôpital de Fumay et tous les problèmes annexes.
L’autre constat est complètement décevant, la Ministre de la Santé a esquivé les questions qui dérangent et s’est contentée de réponses dans la généralité : nous voyons là l’œuvre de la Direction de l’hôpital de Charleville Fumay aidée en cela par l’Agence régionale de la santé. Pour l’Asmup, c’est lamentable. Notre département des Ardennes est vraiment un grand oublié. Excusez moi si j’ose dire que la politique en matière de santé, ressemble étrangement, je dirais même, est dans la continuité des travaux de l’ancien gouvernement. Nous attendions un véritable changement de la part de nouveaux élus qui n’osent pas, ou pire, sont incapables d’inverser la vapeur. Une nouvelle fois, nous vous remercions, pour la prise en charge de ce difficile dossier de l’hôpital de Fumay. Nous ne nous arrêtons pas à ce constat qui quelque part « fait mal » au niveau du ressenti, nous allons continuer à mobiliser pour le maintien des soins de proximité.
Veuillez agréer, Monsieur Léonard, nos salutations respectueuses
La Présidente
Simone Gérard