Vous vous interrogez aussi sur le nombre de décès soudain dans nos villes.

On nous dit que l’espérance de vie augmente alors que plein de nos amis même jeunes disparaissent (beaucoup d’AVC, de cancers notamment sanguin ou du pancréa…, Alzheimer)
Dans notre quartier, après l’implantation de 3 antennes SFR depuis 2001, dix ans après, ça a été l’'hécatombe. Le nombre de cancer et d’AVC a été flagrant (voir les dépliants distribués dans le service oncologie de Dinant sur ce danger). Nous sommes des cobayes.
Sans compter les personnes qui sont devenues électrosensibles. Tout cela est confirmé l’OMS en mai 2011, le Parlement européen en 2011, et les Professeur Luc Montagnier et Belpomme à Paris, avec qui nous travaillons. Les symptômes commencent par être anodins ou presque, puis cela s’aggrave, on ne dort plus, les maux de tête et les vertiges, hypotension, un état de zombie aux heures de fort trafic, l’arythmie, les acouphènes, les prises de sang anormales (baisse des gl. rouges, du fer et de la vitamine D…),
BERTHELOT9__2_.jpg puis pour certains le corps ne sait plus se défendre et c’est trop tard. Il s’agit d’ondes pulsées, fatales pour le fonctionnement des cellules et du cerveau humain et dangereuses pour les porteurs de spacemaker.
Je vous donne les liens vers l’association nationale www.robindestoits.org et www.criirem.org. (vous pouvez les ajouter comme lien sur votre site ?)
Cet organisme indépendant, la CRIIREM, a été fondé comme la CRIIRAD, par Michèle Rivasi, qui se bat aujourd’hui en tant que députée européenne pour une évolution des normes de téléphonie mobile qui prenne en compte le risque sanitaire mais aussi pour les personnes électro sensibles.
Tout cela pour vous alerter suite à l’article que j’ai vu dans l’Ardennais, concernant Vireux Wallerand et la modification du PLU pour accepter les antennes relais sur les terrains de la commune. Comme il y a une consultation publique, vous avez le moyen de vous exprimer :
Berthelot3__1_.jpg- Réclamer que les opérateurs fournissent un document écrit des preuves d’innocuité de ces équipements, une copie de leur police d’assurance (les assurances refusant de couvrir les risques dus aux champs électromagnétiques), et leur respect de la norme à 0.6V /m, voir 0.2V/m (comme préconisé par le Conseil de l’Europe). La norme actuelle étant obsolète.
Dans nos campagnes et proches de la frontière, les antennes émettent à fond ! Les opérateurs excercent une pression et une influence croissantes pour installer leurs antennes alors que les citoyens et leurs élus locaux sont le plus souvent démunis.
Des milliers de médecins partout, en France en Allemagne, en Suisse, ont déjà fait appel pour l’application de précaution lors d’implantation d’antennes.
Pourriez- vous transmettre les documents que je vous joints aux médecins de Vireux, je n’ai pas leurs email.
Je voulais juste partager mon expérience sur ce danger.
Merci de m’avoir lue.
Cordialement.

Berthelot3.jpg Document 1:
Appel des médecins allemands Juin 2012
Aujourd'hui, dix ans plus tard, nous en tant que médecins nous en appelons à nouveau à la communauté internationale. Nous sommes profondément préoccupés. Malgré tous les avertissements, de plus en plus de nouvelles technologies sans fil sont introduites dans nos vies: les réseaux de téléphones cellulaires, TETRA, LTE, téléphones sans fil, Wi-Fi, les moniteurs pour bébé, les compteurs sans fil, la radio et la télévision numérique et bien d'autres. Toutes ces technologies sans fil surchargent les voies biophysiques de communication cellulaire dans les systèmes vivants avec des couches et des densités croissantes de champs électromagnétiques. La vie humaine, animale, végétale est contrôlée par des champs électromagnétiques (EMF) et des signaux naturels. Dans ces domaines les techniques et les fréquences peuvent interférer profondément avec les processus biologiques de la communication et du métabolisme cellulaire. Initialement, le pouvoir d'auto-guérison des êtres vivants sera de compenser les déséquilibres à travers des mécanismes de contrôle finement réglés. Le Stress électromagnétique prolongée, cependant, peut conduire à un manque chronique d'énergie et aux maladies qui en résultent. Les conséquences de cette déficience fondamentale de l'autorégulation ont maintes fois été démontrée dans des études scientifiques: - l'agglutination des globules rouges, - la perméabilité accrue de la protection par la barrière hémato-encéphalique, - des changements dans l'activité des ondes cérébrales et du rythme cardiaque, - la libération des déséquilibrée des neurotransmetteurs et des hormones (en particulier l'augmentation des hormones de stress), - des troubles du système immunitaire, - des dommages au matériel génétique, - la baisse de fertilité, Berthelot3__2_.jpg
pour ne nommer que quelques-uns des exemples les plus connus. Pour le stress oxydatif - une cause principale de nombreuses maladies - il a été démontré que le mécanisme principal en est l'effet de l'exposition aux rayonnements. En tant que médecins, nous observons actuellement une augmentation inquiétante des problèmes de santé mentale tels que la dépression, le syndrome de l'épuisement, ainsi que le sommeil, l'anxiété et les troubles paniques. Ceci s'applique également à une multitude d'autres maladies: accident vasculaire cérébral (également chez les enfants et même chez les foetus dans l'utérus), des troubles neurologiques dégénératifs (par exemple la démence, l'épilepsie, les tumeurs cérébrales), des maux de tête, l'autisme, les troubles d'apprentissage, des problèmes de concentration, des troubles du comportement, des allergies, des problèmes de peau, des syndromes de douleur, la sensibilité aux infections, l'hypertension artérielle, des troubles métaboliques, des troubles multi-systèmes et le cancer, pour ne nommer que les symptômes et les troubles les plus importants et les plus fréquents. De plus en plus fréquemment, on observe également une tendance claire de relations temporelles et spatiales entre l'apparition de ces symptômes et les troubles et le début d'une exposition à des radiations, par exemple dans le voisinage d'une tour de téléphonie cellulaire nouvellement installés, une intensive utilisation du téléphone cellulaire, ou l'utilisation d'un téléphone DECT, routeur sans fil et liaison sans fil à Internet (wifi), ou d'autres technologies sans fil à la maison, dans la maison d'un voisin, ou au travail et d'autres dispositifs en ligne. Les enfants et les adolescents en particulier et de plus en plus affichent un comportement addictif à l'utilisation de leurs téléphones cellulaires et autres appareils en ligne. Selon les dernières données scientifiques, ils sont aussi les plus vulnérables. Le nombre de ceux qui souffrent d'hypersensibilité électromagnétique ne cesse de croître. De plus en plus. Des Individus électrosensibles peuvent développer des symptômes graves, immédiatement, voire plusieurs heures après l'exposition aux champs électromagnétiques et aux fréquences techniques. En tant que médecins nous nous félicitons de ce que la Suède a reconnu l'hypersensibilité électromagnétique comme une déficience fonctionnelle et a fourni des zones protégées pour les personnes touchées. Nous tenons également à souligner et mettre l'accent sur le fait que le Parlement européen a appelé ses Etats membres "à suivre l'exemple de la Suède" et que les gouverneurs d'Etats américains ont sensibilisé le public sur les conséquences de l'hypersensibilité électromagnétique. L'initiative de l'Association autrichienne de médecine, qui a publié un guide pour le diagnostic et le traitement des personnes électrosensibles, espérons-le, également se propagera dans d'autres pays. Nos observations médicales ont été confirmés par les découvertes scientifiques. Les effets indésirables des champs électromagnétiques et la dépréciation fondamentale des mécanismes de contrôle biologiques bien inférieures aux limites d'exposition actuelles ont été démontrés, et dans certains cas, depuis des décennies. Le rapport du Groupe de travail BioInitiative internationale (2007) a documenté une multitude de risques pour la santé sur la base de l'évaluation de plus de 1500 études scientifiques. Depuis lors, de nombreuses études récentes ont confirmé les résultats inquiétants et en même temps ont montré que les limites d'exposition actuelles, qui sont basées exclusivement sur les effets thermiques, sont obsolètes. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a classé les rayonnements RF comme un risque de cancer en mai 2011. Et les leaders du marché des fabricants de téléphones cellulaires (Nokia 2001, Swisscom 2003, etc) corroborent l'association quand ils justifier leurs demandes de brevet avec l'argument du risque de cancer. Dans de nombreux appels et résolutions au cours des dernières années, de plus en plus de scientifiques et de médecins ont souligné les risques pour la santé associés au rayonnement sans fil. En 2008, le Comité Russe de protection contre les rayonnement a donné un avertissement au sujet des conséquences catastrophiques, et à nouveau en 2011, a intensifié son avertissement. L'Agence européenne pour l'environnement a appelé à des mesures de précaution d'urgence en 2009. Le Parlement européen a réitéré le même appel également en 2009 et, dans une résolution unanime en 2011, le Conseil européen a exhorté les membres à abandonner les politiques de communication sans fil qui sont considérés comme non viables dans leur forme actuelle. Un thème récurrent de ces appels et des résolutions est la crainte que, en particulier cette génération d'enfants et d'adolescents seront lésés. Ainsi à l'automne de 2011, l'Agence européenne pour l'environnement a renouvelé son appel à l'action de précaution, en particulier en ce qui concerne les enfants et les adolescents.

berthelot5.jpg DOCUMENT 2 :
LES NOMBREUX APPELS DE MEDECINS, DE L'OMS ET DE L'EUROPE SUIVANTS : · Résolution de Salzbourg en 2000 · Résolution de Catania en 2002 · Appel de Fribourg le 09/10/02 (3000 médecins) “Nous constatons chez nos patients une augmentation dramatique de maladies graves et chroniques. (...) Nous considérons la technologie du téléphone cellulaire mobile (...), y compris les téléphones sans fil au standard DECT en vente depuis 1995, comme un des déclencheurs importants de cette évolution fatale”. · L'appel de Paris le 7/05/04 : Déclaration internationale sur les dangers mortels de la pollution a signée à Paris par plusieurs dizaines de personnalités scientifiques de renommée mondiale dont le cancérologue Pr Belpomme. · L'étude REFLEX (Risk Evaluation of Potential Environnement Hazard From Low Frequency Electromagnetic Field EXposure ) en mai 2004 – 12 équipes de recherche dans 7 pays européens, dont le coordinateur général est le Professeur Franz ADLKOFER · Appel de Freienbach le 25/09/05 · Appel D'Helsinki le 01/01/05 · Appel de Bomberg le 27/06/04 (63 médecins) · Résolution de Bénevento en 2006 · Appel de Bruxelles le 31/01/07 · Résolution de Venise en 2008 · Rapport BIOINITIATIVE d'Aout 2007 - International - 10 auteurs de 6 Nations - 1500 publications dans des revues scientifiques à comité de lecture, soit 10 ans d’actualité scientifique. Premier Rapport qui fait état de preuves scientifiques sur la nocivité de la téléphonie mobile dans ses conditions techniques actuelles. Validé par l’Agence Européenne de l’Environnement et le Parlement européen le 17 septembre 2007, et le 15/09/11 par la justice dans une condamnation de SFR à Montpellier. · Agence européenne de l'environnement 17/09/07 : “L’AEE demande aux pays membres de l’Union Européenne de prendre des mesures pour protéger la population des risques de l’électrosmog brouillard électromagnétique créé par le WiFi, les téléphones mobiles et sans fil, les antennes relais, etc...”. · Le 21/04/2009 – Le syndicat de la médecine générale (SMG) lance un appel aux pouvoirs publics le respect strict du principe de précaution. Les patients qui les consultent, la corrélation avec les ondes est établie, par le fait que les symptômes disparaissent lorsqu'ils ne sont plus soumis aux champs. · Appel de la Haye le 08/04/09 – 50 médecins demandent de réduire l'exposition aux CEM. Les signataires voient un lien entre les rayonnements et les problèmes de santé inexplicables de leurs patients (tachycardie, arythmie, mémoire, maux de tête, problème de concentration, fatigue intense, stress, douleurs dans les nerfs, acouphènes, perte du sommeil, maladies cardiovasculaires…) BERTHELOT9__1_.jpg· Les recommandations de l’AFSSET le 15/10/09 : L'AFSSET, a reconnu le danger sur les cellules humaines et les dégâts du cerveau, et l'existence d'effets biologiques incontestables des ondes pulsées. Ces champs pulsés provoquent une stimulation de la production des proto-oncogènes (stade pré-cancéreux). La première urgence d’après ces dernières recommandations est de « diminuer l’exposition du public aux radiofréquences », et prendre en compte les personnes déjà atteintes d’EHS. Le Parlement Européen a voté 2 résolutions sur les risques sanitaires présentés par le sans fil (y compris le WIFI)– L’une en 1999, l’autre le 02/04/2009 · La loi n°2010-788 du 12 Juillet 2010, portant engagement national pour l'environnement, renforce les protections vis à vis des nuisances provoquées par les équipements de télécommunications puisqu'elle stipule que les autorités (dont l'ART et le CSA) doivent veiller à ce que le développement de ces derniers "s'accompagne d'un niveau élevé de protection de l'environnement et de la santé de la population". · Colloque au Sénat, 23 Mars 2009 : “Technologies sans fil, un nouvel enjeu sanitaire”. “Nous, médecins (...) affirmons qu’existe un nombre croissant de malades devenus intolérants aux champs électromagnétiques, que cette intolérance leur crée un préjudice grave au plan de leur santé et de leur vie professionnelle et familiale, qu’on ne peut exclure chez eux l’évolution vers une maladie dégénérative du système nerveux, voire certains cancers, et par conséquent, que ce préjudice nécessite d’être reconnu et réparé par les systèmes de protection sociale des différents Etats membres de la communauté européenne...” Pr Adlkofer, Pr Belpomme, Pr Hardell, Pr Johansson, Pr Le Ruz · L'Arrêt du Conseil d’Etat du 19/07/2010 précise que le Principe constitutionnel de Précaution s’applique aux antennes-relais de téléphonie mobile. · L'OMS le 31/05/11: Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), laboratoire de recherche de l’OMS, a estimé que les champs électromagnétiques de la gamme des radiofréquences sont désormais classés dans le groupe 2B, ce qui signifie qu'ils sont considérés comme « potentiellement cancérogène pour l'homme » · L'EUROPE - Résolution 1815 du 27/05/11 : Les risques biologiques et de cancer sont reconnus par l’Europe. Le Conseil de l'Europe a adoptée une résolution intitulée "Le danger potentiel des champs électromagnétiques et leur effet sur l’environnement". Celle-ci recommande l'application du principe de précaution pour des raisons sanitaires. Elle précise que « les extrêmement basses fréquences, les lignes électriques ou certaines ondes à haute fréquence utilisées dans le domaine de la télécommunication et de la téléphonie mobile, dont le WIFI, ont des effets biologiques non thermiques nocifs sur les plantes, les insectes et les animaux, ainsi que sur l’organisme humain même en cas d’exposition à des niveaux inférieurs aux seuils officiels. » A l'article 8.2.1, elle demande aux états membres du Conseil de l'Europe d'établir des limites préventives pour les niveaux d'exposition en tout lieu intérieur, en accord avec le principe de précaution, ne dépassant pas 0.6V/m, le plus rapidement possible et à moyen terme de les réduire à 0.2V/m. Elle recommande l'interdiction du wifi à l'école et privilégier le filaire.... Protégez la population en général dans les lieux de vie et de travail.

· Communiqué de presse du professeur Franz ADLKOFER le 6/10/07 à Stuttgart (Verum – Fondation) Lors de sa conférence dans le cadre de l’université ouverte sur le forum des scientifiques de Gelsenkirchen, le professeur Franz Adlkofer a présenté pour la première fois ses résultats concernant la recherche sur les conséquences des rayonnements UMTS sur les cellules humaines : Il a été mis en évidence avec succès la coupure des brins d’ADN. Il n’y a plus de doute que les micro-ondes des radiofréquences UMTS ont un effet géno-toxique : "Des coupures de brins ADN apparaissent à seulement 1/40ème des valeurs limites, les signaux UMTS ont une efficacité supérieure presque de dix fois à celui du GSM". Ces déclarations confortent et confirment à nouveau les résultats de l’Étude Européenne REFLEX dont il était le Coordinateur Général, sur ce que l’on savait déjà sur le GSM : le rayonnement de la radiotéléphonie mobile endommage le matériel génétique et augmente ainsi le risque de cancer, SURTOUT SI L'EXPOSITION EST CHRONIQUE. Exposé des résultats de l’équipe de recherche Israélienne d’Interphone autour du Pr Friedmann (2007), dans laquelle il a été prouvé pour la première fois et c’est important, que suite à une exposition aux rayonnements de la radiotéléphonie mobile le mécanisme biologique des cellules subit des dommages identiquement bien au-dessous des valeurs limites. Les risques sur la santé des effets du tabac, de l’amiante et des rayons X sont des exemples dont l’évidence de la preuve des effets délétères ont durés des décennies, jusqu’à ce que la science puisse présenter des preuves définitives. Une action ponctuelle pourrait peut-être nous sauver d’une leçon tardive. Cet appel d’un des scientifiques le plus compétent vient à un moment, où d’autres instances scientifiques mondiales sont arrivées aux mêmes conclusions. L’AEE, la plus haute instance scientifique de l’UE, a édité une mise en garde sur le danger potentiel des rayonnements de la radiotéléphonie mobile dans un communiqué explicatif en date du 17.09.2007, elle souhaite une politique d’accompagnement identique à celle de l’amiante et des PCB. La cause de cette extériorisation était l’évaluation de l’équipe de scientifiques de la recherche mondiale du groupe de travail "BioInitiative" (31.8.2007) qui a présenté avec son étude la preuve du caractère nocif pour la santé du rayonnement des CEM. Les professeurs Franz Adlkofer (Verum-Foundation), Josef Lutz (TU Chemnitz) et Rainer Frentzel-Beyme (Uni Bremen) Le 24/06/2008 - L’étude de Dirk Adang, conduite à l’UCL, livre des résultats peu rassurants Le taux de mortalité des rats de labo double en cas d’exposition aux ondes pulsées des GSM. Et chez les hommes ? On le saura en 2015... Le 22/03/2012 – 1500 médecins suisses (Mfe) demandent des valeurs limites plus strictes. Le 16/04/2012 – Propositions de lois par 4 associations dont Robin des Toits au SENAT. Tous les représentants des principaux candidats aux présidentielles déclarent faire de la santé environnementale une priorité nationale, et réclament une totale indépendance des organismes de contrôle. Les représentants, dont celui de de François Hollande, ont confirmé que ces émissions attaquent gravement la santé. Juin 2012 – Appel des médecins d’Allemagne au monde entier CONSTAT DES CONFLITS D'INTERETS : Des conflits d’intérêts sont apparemment nombreux. Les études démontrant la non-nocivité des ondes sont souvent réalisées par des scientifiques liés aux opérateurs. En reliant les études et leurs sources de financement, un article du journal américain Microwave News fait apparaître que les études commanditées par les entreprises et l’armée de l’air des États-Unis montrent majoritairement que les ondes électromagnétiques n’ont aucun effet… Autre exemple : en mai dernier, s’est tenue une réunion au Centre international de recherche sur le cancer, le laboratoire de l’organisation mondiale de la santé (OMS) installé à Lyon. Juste avant cette réunion, l’association Priartem révèle que le président du groupe d’experts « épidémiologie », Anders Ahlbom – également expert pour l’ICNIRP –, exerce une activité de conseil auprès des entreprises de télécommunications. « Le lendemain, il était remplacé. Et l’OMS a ensuite classé les ondes électromagnétiques comme étant possiblement cancérigènes », raconte Marc Arazi. Sans la révélation de ce conflit d’intérêts, l’OMS aurait-elle pris cette décision ? L'ICNIRP (Institut International de Protection contre les Rayonnements Non Ionisants) a mis au point les normes officielles européennes qui protègent mieux les intérêts industriels que la Santé Publique. L’ICNIRP a été dénoncée par les euro-députés comme étant une émanation des industriels du secteur. L'AFSSE (Agence Française de Sécurité Sanitaire Environnementale) a fait l’objet d’un rapport conjoint de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) et de l’IGE (Inspection Générale de l’Environnement) qui a conclu à la présence de conflits d’intérêts; certains scientifiques, auteurs des rapports de l’AFSSE, sont membres de l’ICNIRP et membre du Conseil Scientifique d’opérateurs. Michaël Repacholi, Bernard Veyret, André Aurengo… Ces scientifiques de renom appartiennent tous à la fois aux agences chargées de l’expertise sanitaire (OMS, ICNIRP, AFSSE, Académie française de médecine) et au lobby de la téléphonie mobile… Les opérateurs refusent de voir la réalité en face et oublient les dernières découvertes scientifiques, validées par l'agence européenne de l'environnement , le parlement européen et l'OMS et l'étude clinique approfondie et détaillée, en cours, conduite par le Professeur BELPOMME, cancérologue, médecin chercheur, Président de l’ARTAC. En septembre 2011, le rapporteur du Conseil d’Etat, Xavier de Lesquen, avait estimé qu’en matière d’implantation d’antennes-relais, les décisions du maire ne peuvent se substituer à celles du ministère chargé des Communications numériques et de l’Agence nationale des fréquences. Certains membres actuels ou en détachement, ont des liens avec des opérateurs de téléphonie mobile. M. Xavier de Lesquen est « l’ancien directeur du défi Bouygues Télécom transiciel », qui a participé en 2000 à la Coupe de l’America avec un bateau largement financé par Bouygues. Cet antécédent a pu encourager une obligeance à l’égard de l’opérateur. Deux maîtres des requêtes ont été détachés l’un en qualité de secrétaire général de SFR, l’autre comme secrétaire général de Bouygues Telecom. « Même en détachement, ils gardent des liens avec leurs amis du Conseil d’Etat », a assuré Richard Forget, avocat de Notre Association Robin des Toits. Les rapports scientifiques sont formels et validés, mais les lobby sont là et cela rapporte beaucoup beaucoup d'argent à tout le monde... Concernant les actions en cours auprès du gouvernement : ---> Parlement européen à Strasbourg - 15/06/12 http://www.robindestoits.org/Reconnaitre-l-electrohypersensibilite-une-necessite-Communique-de-pressede- 5-deputes-du-Parlement-Europeen-15-06-2012_a1679.html?preaction=nl&id=20566258&idnl=115346& ---> SENAT Le 16/04/2012 – Propositions de lois par 4 associations dont Robin des Toits au SENAT : Tous les représentants des principaux candidats aux présidentielles ont déclaré faire de la santé environnementale une priorité nationale, et réclament une totale indépendance des organismes de contrôle. Ces interviews ont été filmés. Les représentants, dont celui de de François Hollande, ont confirmé que ces émissions attaquent gravement la santé. ---> OMS Le 16/04/2012 - Précisions concernant la déclaration de l'OMS : http://www.robindestoits.org/CANCER-precisions-de-l-OMS-concernant-la-classification-en-possiblementcancerigene- des-radiofrequences-16-04-2012_a1590.html ---> SENAT Le 07/06/12 - Question écrite au Sénat : "Implantation des antennes relais de téléphonie mobile, exposition des riverains aux champs électromagnétiques et santé publique" 13 ème législature http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120623683.html ---> MINISTRE DE LA SANTE juin 2012 : Courrier envoyé au ministre de la santé, par l'association, co-signé par toutes les associations, des particuliers, et tous les Collectifs dont le nôtre à Givet Berthelot.
DOCUMENT 3
MAINTENANT QUE L'ONT SAIT ONDES PERFORMANTES ONDES PERFORANTES C'est incroyable , malgré le refus de plusieurs Mairies, les opérateurs implantent de force et sans vergogne leurs antennes relais, petits pylônes de moins de 12 m , (parce qu'une demande n'est pas obligatoire en dessous de cette hauteur), ou sur des toits, de propriétés privées bien sûr !, en signe de pied de nez, maintenant cela suffit avec leurs façons de faire! Les riverains sont chez eux ! et ne touchent pas d'argent provenant des irradiations d'ondes. MAINTENANT QUE L'ONT SAIT que les projets de loi n'aboutissent pas!! Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 13 juillet 2005.relative à la réduction des risques pour la santé publique des installations et des appareils de téléphonie mobile, (Renvoyée à la commission des affaires culturelles, familiales et sociales,à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.) PRÉSENTÉE PAR MM. JEAN-PIERRE BRARD, CHRISTIAN DECOCQ, JOËL GIRAUD, PIERRE GOLDBERG, Mme NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET, MM. MAURICE LEROY, NICOLAS PERRUCHOT et Mme CHANTAL ROBIN-RODRIGO Députés. Télécharger « Mme NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET.pdf » 1-Maintenant que l'ont sait que plus de 750 Maires en France, refusent les implantations d'opérateurs, et soutiennent leurs concitoyens, par diverses actions. 2-Maintenant que l'ont sait que plus de 55 coordinations de riverains en colère et déterminés, existent en France soit des millions de personnes (plus de 980 000 ). 3-Maintenant que l'ont sait que des dizaines de copropriétés d'immeubles , sur Lyon, refusent l'implantation d'antennes sur leurs toits,et des centaines en France. Télécharger «exemple regie refus.pdf » 4-Maintenant que le Sénat reconnaît le principe de précaution : Télécharger « SENAT proposition loi.pdf » 5-Maintenant que le Conseil d’État reconnait aussi ce principe s'applique à la téléphonie, confirmé en juillet 2010. Télécharger « Arrêt Conseil d'état.pdf » 6-Maintenant que l'ont sait que le groupe technologique de la téléphonie mobile attaque la santé, ceci étant prouvé scientifiquement ,voir rapport bioinitiative plus de 1500 études ainsi des centaines de témoignages: Télécharger «Témoignages pdf » Télécharger «bioinitiative rèsumé» Télécharger « Bioinitiative synthèse.pdf » 7-Maintenant que l'ont sait aussi que les Compagnies Mondiales de réassurances n'assurent plus la téléphonie mobile depuis 2000 Un exemple:Télécharger « FUITE DES ASSURANCES.pdf » 8-Maintenant que l'ont sait que plusieurs Villes en euro pe ont adoptées le 0.6 V/m d'émissions,alors que nous en sommes à 61 V/m : Télécharger « Decret officiel.pdf Télécharger « DECRET SCANDALE.pdf » 9-Maintenant que l'ont sait qu'un rapport de la Commission de l’environnement du Conseil de l’Europe préconise l’interdiction du WIFI et du portable dans les écoles, au titre du principe de précaution. :Télécharger « mod_article2775424_17.pdf » 10-Maintenant que l'ont sait que l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe recommande la Téléphonie mobile à 0.6 v/m -et ensuite 0.2 v/m - Rapport du- 06/05/2011 Télécharger « L'europe règlemente enfin la téléphonie.pd f CLIC POUR VOIR« RECOMMANDATIONS CONSEIL EUROPE.pdf 11-Maintenant que l'ont sait que Le portable fonctionne très bien à 0.01 v/m ( testé au parc de la tête d'or avec plusieurs personnes, et une journaliste ) , vers des opérateurs différents, applications diverses, vidéos, envoies de photos, internet etc, et cela marchait très bien! alors pourquoi 61 v/m voir 204 v/m à 10 m des antennes ? voir site CCARRA Lyon8, POUR VOTRE INFORMATION LA PUISSANCE D'ÈMISSION DES ANTENNES RELAIS DE TÈLEPHONIE MOBILE ..PEUT ÊTRE RÈGLÈE A DISTANCE À PARTIR D'UN CENTRAL , LORSQUE LE BESOIN EST NÈCESSAIRE Ceci confirmé par Monsieur Jean-Luc Spohn Villeroy, responsable environnement chez SFRde ST PRIEST 69 12-Maintenant que l'ont sait que l'observatoire dit pas d'antennes relais à moins de 500 m d'Etablissements scolaire Télécharger «OBSERVATOIRE NATIONALE des établissements scolaire.pdf » 13-Maintenant que l'ont sait qu'avant toutes implantations il faut avoir l'avis et l'examen de l'IDC (Instance Départementale de Concertation). Le Préfet peut être saisi :Télécharger « I.D.C.pdf » 14-Maintenant que l'ont sait que les tribunaux partout en France ordonnent des démontages d'antennes relais,pour trouble du voisinage, pour atteinte et trouble avéré à la santé.Télécharger « Conseil syndical perd au tribunal.pdf » - « L'opérateur perd à Creteil.pdf » - « L'opérateur perd à Toulon.pdf » - Télécharge«L'opérateur perd à ANGERS implantation.pdf » « L'opérateur perd à Carpentras.pdf » - « Tribunal ordonne démontage TASSIN LA DEMI LUNE.pdf 15-Maintenant que l'ont sait qu'il y a un constat d'établ i par plus de 1000 visites cumulées de Roger Santini et Jean Rinaldi, ainsi que d'associations, qui recense des causes et des effets dans les 400 m : pertes de mémoire,fatigue chronique, maux de tête, insomnies, irascibilité etc....... 16- Maintenant que L'OMS s'est discrédité avec le Médiator et 80 médicaments, et qui maintenant se rattrape,en reconnaissant la dangerosité du portable faudra t-il attendre encore 13 ans pour la reconnaissance de celle des antennes relais qui utilise les mêmes micros pulsées. à qu'elle organisme les opérateurs vont ils se référer, ils leurs reste le législateur , bien ! mais avec tous les scandales passés et présents :Télécharger « L'OMS reconnaît les risques.pdf » A qui peut on se fier ?.A nous les riverains, pour nos enfants et pour le principe de précaution pas d'antennes ou en n'en veut pas ! surtout que le téléphone passe très bien à 004 V/m et 0,3 V/m, accepterons t'ils ces opérateurs de nous prouver enfin l'innocuité?, la prise en charge d'assurance couvrant ce risque ?, de rayonner à 0.6 V/m, au lieu des 61 v/m actuel!!, et enfin de ne pas placer d'antennes proches de toutes lieux de vie. ALORS MAINTENANT QUE NOUS SAVONS TOUT CELA DISONS STOP ON EN SAIT SUFFISAMENT POUR TOUT ARRETER ET REFLECHIR, à des solutions intelligentes, et concertées