N O N , vous avez bien lu : la décision officieuse du PREFET des ARDENNES est de ne pas donner l'autorisation d'exploiter l'usine Pointe Enr ; c'est ce qu'il proposera au prochain CODERST de septembre: le refus du projet d'incinérateur de déchets industriels de GIVET ; bien sûr les associations Nature et Avenir et Vigilance GIVET sont satisfaites de cette décision qui prend en compte leurs différentes actions ainsi que les renseignements fournis par le cabinet HORIZON à qui les deux associations avaient confié l'étude du dossier ; mais s'il est bien sûr permis de se réjouir, il vaut mieux rester prudents et se préparer à toutes les éventualités, le projet a plus que du plomb dans l'aile mais le pétitionnaire peut toujours faire appel de la décision ; mais il est certain que les <<VIGILANTS>> viennent de gagner une belle première manche; nous vous tiendrons informés de la suite.