L'implantation de l'usine sur le terrain du Jeu de Balle, le long du Viroin, va bouleverser le paysage et la rue de derrière les Roches va prendre forme.
cccrueusine5.jpg
La rue, à droite, qui menait vers l'usine s'appelait la rue du Laminoir. Ces dénominations n'avaient rien d'officiel et pouvaient changer avec l'usage.
cccrueusine3.jpg

cccrueusine6.jpg
Les constructions en bas de la rue sont des initiatives privées d'où une architecture assez cahotique et sans unité. On y trouve des commerçants et surtout des marchands de sommeil car la plupart des ouvriers sont belges et espèrent retourner dans leur village de l'Entre Sambre et Meuse.
cccrueusine1.jpg
Plus haut, par contre, on construit un lotissement, sur le modèle des corons des mines.
cccrueusine2.jpg
La rue est hiérarchisée. D'un côté les maisons ouvrières, de l'autre les cadres ou agent de maîtrise.
cccrueusine7.jpg
Et dominant le tout, la maison du patron, Calixte MINEUR qui date du Second Empire. Pas de construction devant elle. Quand il se lève le patron doit voir SON usine.