alc5.jpg à cette époque le service militaire était obligatoire, la FRANCE avait fait le choix d'une armée dite de <<conscription>> les jeunes en age d"effectuer leur service militaire étaient recensés suivant leur date de naissance ;ils se rendaient à GIVET chef lieu de canton pour être inscrits,souvent les pères de familles les accompagnaient,c'était une vrai fête qui durait toute la journée avec une parade dans le village de la musique , c'est pour cela qu'il ya toujours des musiciens avec eux,ils arboraient tous une cocarde bleu blanc rouge sur leur veste et ils prenaient le train pour se rendre à GIVET ils étaient tous fiers de cette étape car ils approchaient de leur majorité qui était à cette époque à 21 ans ;ensuite ils partaient faire une période de 3 jours souvent à COMMERCY dans la MEUSE pays des madeleines,suivant le résultat des tests ils étaient aptes ou inaptes à servir sous le drapeau;ils recevaient par la suite leur affectation; voila résumé en quelques mots toute une époque peu être je me trompe j'étais très jeune se sont mes souvenirs vous pouvez compléter mes dires ou me contredire sans problème mais il faut avouer que c'était tout une époque on peut être pour ou contre mais après 16, 18 voir 21 mois ou plus de service ça vous mettait de la politesse, de la discipline et bien d'autres choses qui manque certainement aujourd'hui à une partie de notre jeunesse; ne croyez pas que je suis militariste ,c'est plutôt le contraire car je hais les guerres et pour ceux qui pourraient penser que j'ai été un planqué , et bien non ,j'ai servi mon pays pendant 3 ans en tant qu'engagé volontaire;et je suis favorable à un service civil de quelques mois; le débat est ouvert :pour en revenir à nos conscrits une petite anecdote,ils étaient un peu les rois d'un jour et ils avaient le droit de faire quelques petites bêtises par exemple les habitants de WALLERAND (ceux du bas du village)une année ont eu leurs volets de dépandu,tous mélangé et mis sur un chariot à chevaux ensuite tiré sur la place des TRIES ;le lendemain matin tout les bayamonts cherchaient aprés leurs volets :anecdote à vérifier