Un rapt des décisions par un clan aux seuls intérêts financiers. Un fort pouvoir clientéliste au profit des politiciens locaux. Un transfert au privé de la filière nucléaire ( GDF Suez, Total, etc…). La précarité des sous traitants. Les licenciements récents chez Areva. La politique du moins disant : risques technologiques, environnementaux, sanitaires. L’augmentation de vos factures d’électricité par les opérateurs privés, des coupures sauvages. S’obstiner à développer des filières encore plus dangereuses : Mox et Plutonium. S’enfermer dans des technologies du passé de plus en plus coûteuses et risquées, invendables à l’exportation (EPR). Dépendre des importations d’Uranium. La prolifération militaroindustrielle, les conflits nucléaires entre pays, la menace terroriste.

__EELV et le PS sont les seuls partis à proposer une vision à long terme et dans l’intérêt général. La transition et l’efficacité énergétique, les économies permettront une sortie très progressive du nucléaire . La centrale de Chooz ira jusqu’au bout de sa durée de vie prévue et peut–être davantage. Pour Sarkozy et Ravignon, l’avenir «radieux» de la Pointe des Ardennes c’est : un incinérateur et un EPR pour GDF Suez !

Sanctionnez l’UMP qui, à propos du nucléaire, comme sur tous les autres sujets, nous ment pour manipuler l’opinion en brandissant la menace et la peur !

Voter François Hollande le 6 mai, et aux législatives pour les candidats de la Gauche progressiste, c’est préserver l’avenir, et défendre un projet socio-économique réaliste dans un cadre environnemental et sanitaire respecté.__