Pour les écoles maternelles et élémentaires, ce sont 153 postes en Champagne-Ardennes que le gouvernement voudrait supprimer, 43 pour les seules Ardennes. La baisse des effectifs serait l'argument, mais la réalité, c'est plutôt la quasi disparition des possibilités de scolarisation des enfants à 2 ans, alors qu'on sait que celle-ci est essentielle dans la lutte contre les inégalités sociales. Là où deux tiers des enfants ardennais étaient scolarisés avant trois ans, il y a une quinzaine d'années, il y en a moins d'un sur cinq actuellement ,18,3% exactement.
Dans le second degré, ce sont 177 postes qui seraient supprimés à la prochaine rentrée dans la région. Et cela va s'accompagner de regroupements ! A l'heure où l'on parle environnement, réduction des gaz carboniques, le ministre de l'éducation nationale veut allonger les trajets pour les élèves; à Givet, les élèves souhaitant suivre la filière tecnologique n'auront qu'à se rendre à Revin, Bazeilles, c'est la filière générale qui va fermer !
logo_fdg_grand.jpg Il n'y aurait plus de sous, il faudrait faire des économies D'après les estimations du journal "LES ECHOS", les grandes entreprises françaises côtées en bourse devraient verser 37,3 milliards d'euros de dividendes à leurs actionnaires au titre de 2011 : 5,38 milliards pour TOTAL ( faisons faire des kilomètres aux élèves pour étudier, aux malades pours se soigner, pas de problème, Total empoche !) ,3,71 milliards pour France-Telecom orrange,3,38 milliards pour Sanofi-Aventis...
TOUS ENSEMBLE, CHERCHONS L'ERREUR !
L'ecole trinque pendant que les actionnaires s'engraissent dans une imprévoyance la plus totale!
L'école c'est l'avenir de nos enfants, BOUGEONS NOUS !

Le Front de Gauche a une vision beaucoup plus ambitieuse de l'éducation nationale et de la citoyenneté. Michèle Leflon étant présente à Givet pour refuser la fermeture de la section STG du Lycée Vauban a été présente au conseil académique de l'éducation national le mardi 14 février pour déclarer qu'il ne s'agit pas d'opposer les lycées entre eux mais d'obtenir du gouvernement qu'il revienne sur les suppressions de postes qui touchent durement notre région. Michèle est la candidate du Front de Gauche sur qui l'on peut compter !
5.jpg