Deux courriers de Michèle LEFLON répondent aux déclarations irresponsables et haineuses du Président e La COM COM Ardennes Rives de MEUSE
Leflon1.jpg

Monsieur le Recteur,

En tant que membre du Conseil d'Administration du Lycée Vauban de Givet, où je représente le Conseil Régional, je tiens à vous faire part de mon total désaccord avec la fermeture de la filière STG de cet établissement.

L’appauvrissement de l'offre de formation dans ce lycée ne contribue pas à un aménagement harmonieux de notre territoire régional et rend, comme les autres réductions de services publics, plus hasardeux le maintien des populations dans certaines zones de la région, comme la pointe des Ardennes. Il ne permet pas une orientation des jeunes en fonction de leurs choix en les limitant par des contraintes matérielles et n'est donc pas de nature à assurer le succès de tous.
De plus, la fermeture brutale de tous les niveaux est inacceptable : les élèves de première STG vont se retrouver dans l'obligation de changer d'établissement à la fin de l'année scolaire et vont devoir s'intégrer dans un autre établissement avec des contraintes difficiles de transport (assez contradictoires d'ailleurs avec le Grenelle de l'environnement!) dans cette année si importante pour eux qu'est celle du baccalauréat.

Par ailleurs, c'est tout à fait contradictoire avec les engagements pris au moment de la fermeture du CEC de Givet : dans sa circulaire du 25 juillet 2008 adressée aux préfets, le premier ministre annonçait que dans le cadre de l'accompagnement territorial du redéploiement des armées, il n'y aurait pas de réduction de service public dans les territoires concernés.
Cette fermeture est avant tout motivée par la nécessité que vous a imposé le Ministre de l'Education Nationale de réduire le nombre de postes d'enseignants dans notre région et je vous joins le courrier que je lui adresse.

Mais les jeunes de Givet n'ont pas à être les victimes de cette politique, aussi, je vous demande de revenir sur cette décision.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Recteur, l'expression de toute ma considération.

Michèle Leflon



Et enfin une lettre des parents d'élèves FCPE


Landrichamps, le 31 janvier 2012

Objet : fermeture de la filière STG

Lors du CA du mardi 17 janvier, Monsieur Lenzi a annoncé entre la poire et le fromage la suppression de la filière STG de Givet et son transfert au Lycée de Revin dès septembre 2012.

Cette annonce a fait l’effet d’une bombe au sein des élus locaux et des parents d’élèves présents.

Très vite, la priorité du bureau de l’Union Locale a été d’informer les pouvoirs publics et toute personne pouvant avoir une influence sur cette décision. Un courrier a donc été rédigé puis envoyé aux Maires de Givet et de toutes les communes avoisinantes, à la liste de l’opposition, à Monsieur Dekens, Président de la Communauté de Communes, à Monsieur Lamarre, directeur du CNPE de Chooz, au ministre de l’éducation nationale, aux candidats à la Présidentielle, à l’Inspection Académique et au Recteur.

Nous avons immédiatement été reçu par le 1er adjoint au Maire de Givet Mr Gérard DELATTE et le conseiller Gérard TASSIN, qui soutiennent notre action en mettant des bus à notre disposition pour un éventuel déplacement au Rectorat de Reims.

Nous avons fais le choix de rencontrer les parents et les élèves de STG dès la semaine suivante au sein du local FCPE, de manière à rédiger avec leur collaboration une pétition qui circule d’ors et déjà dans les commerces givetois. Les élèves de STG ont également rédigé des courriers que nous avons joints au notre à l’attention du Recteur.

Une réunion avec les professeurs du lycée et une délégation de parents d’élèves de STG a eu lieu ce lundi 30 janvier : des révélations sur les agissements du proviseur ont été faites et un communiqué de presse paraîtra cette semaine dans l’Ardennais cosigné de la FCPE et du syndicat des enseignants.

Le forum des métiers auquel assistait le Sénateur Laménie a également été perturbé par des lettres ouvertes lues par des élèves de STG, avec le soutien des enseignants et des représentants de parents d’élèves.

D’autres actions sont programmées

-distribution de tracts



-boycott du CA du jeudi 9 février

-refus du stage d’immersion le vendredi10 février, opération lycée mort et manifestation

-RDV avec le Recteur

Pour toutes ses actions nous avons besoin du soutien de vous tous. Nous devons nous mobiliser afin de prouver au Recteur que nous ne sommes pas résignés face à une telle décision !! Parents, élèves, corps enseignants, élus locaux doivent s’unir contre la suppression de la filière STG et, à cours terme, .la fermeture de notre lycée

Réagissons ensemble dès le jeudi 9 février 2012 18H,

puis le vendredi 10 février à 7 h 30 au lycée Vauban

La FCPE présente ses excuses à toutes les personnes se sentant lésées par un manque de communication du bureau: nous essayons d’aller à l’essentiel en conciliant, vie professionnelle, familiale et bénévolat …Je rappelle également l’adresse mail de la FCPE,givet.fcpe@laposte.net, à laquelle je vous demande de laisser un message d’essai de manière à enregistrer votre adresse si vous souhaitez recevoir les informations.



La Présidente

Kathy CHAVATTE

recteur_givet.pdf

Lettre_d-info_1_.doc