regroupés dans l'U O A D << UNION DES OMNIPRATICIENS DE L'ARRONDISSEMENT DE DINANT >>ces 169 membres du monde médical ont fait parvenir à la commisaire enquêteur leurs remarques et conclusions sur ce projet;une partie de leurs représentants ont tenu une conférence de presse cette aprés midi en présence des médias belges et français . Pour les signataires ,ce type d'installation représente un danger immédiat pour la santé directe de la population dont ils ont la charge; de multiples études scientifiques ayant largement démontré les risques sanitaires liés à l'exposition aux particules rejetées par ce type d'incinérateur ;à noter que la même démarche a été faite coté français et que plusieurs docteurs et pharmaciens de la pointe ont apporté leur soutien (de GIVET à FUMAY). Voici ce qui pourrait être rejeté dans l'atmosphère de GIVET sur une base de 167 960 T de produits incinérés (chiffre du rapport) ARSENIC 8kgs CHROME 3359 kgs COBALT 218kgs CUIVRE 5039 kgs MANGANESE 25194 kgs NICKEL 1680 KGS PLOMB 8398 kgs ANTIMOINE 5039 kgs VANADIUM 336 kgs ceci est une partie des 2000 substances rejetées par une telle installation. L'enquête publique vient de se terminer plusieurs centaines de personnes ont mis des notes et posé de nombreuses questions et apporté des contributions . La pétition de l'association <<VIGILANCE>> a déja recueilli 8 000 signatures. Nous vous tiendrons au courant des suites du dossier.