Une centaine de personnes avaient répondu à l'invitation, le Lundi 5 décembre, du Front de Gauche à l'Hôtel de Ville de Mézières.
DSC01051.JPG
Pas de politique politicienne mais une réflexion de fond sur les origines de la crise financière qui devient économique, sociale et politique. Le capitalisme est malade et les sociétés humaines n'en peuvent plus. Les Ardennes en voient chaque jour les ravages avec les fermetures d'entreprises en particulier industrielles.
DSC01054.JPG
Mais pas question pour les assistants de se résigner. La campagne de Jean Luc MELECHON soutenu par le Front de Gauche est une occasion de proposer une autre politique pour relancer l'espoir d'une vie meilleure et plus juste.
DSC01053.JPG
Beaucoup d'optimisme finalement pour les participants à cette réunion qui refusent toute résignation.

Et une question qui partage: faut-il sortir de l'Euro?

A vous de vous exprimer!