Devant une telle répression policière digne de la pire dictature, un silence de plomb recouvra cet événement qui n'est rien d'autre qu'un crime contre l'humanité. Il est temps de réclamer justice pour toutes ces victimes innocentes, réclamer la reconnaissance de ces assassinats, réclamer la condamnation des coupables et l'indemnisation des familles des victimes. Pour se réconcilier avec son passé, il faut absolument lui faire face. Comment peut on condamner les crimes contre l'humanité partout dans le monde quand nous ne sommes pas capables de reconnaitre ceux qui se sont passés chez nous ! Quelle crédibilité peut on avoir. L'indignation de Nicolas Sarkozy face au génocide arménien fait figure d'un cynisme sans pareil.
imagesCAJRS29E.jpg
Comment ne pas vomir quant on sait que Papon, ancien haut fonctionnaire de Vichy, reconnu coupable de crime contre l'humanité devint préfet de police en mars 1958, puis ministre du budget dans un gouvernement bien plus proche de nous, celui de Raymond Barre !!! Il fut aussi le responsable de la répression sanglante du " métro Charonne " du 8 février 1962 où la police fut responsable de la mort de 9 militants communistes manifestant contre l'OAS. Avant de faire la morale au monde entier, il faudrait peut-être faire le ménage chez nous, en France ! HONTE A TOUS CEUX QUI SE SONT RENDUS COUPABLES OU COMPLICES DE TELS AGISSEMENTS ! HONTE AUX ASSASSINS ! Un grand pays se doit de rendre la justice et de les punir !
metro-charonne_-_Copie.jpg