" Ce n'est pas une bonne nouvelle pour les familles" a déclaré lors d'une conférence de presse le président de la FDF. L'an dernier la hausse avait été de 0,63% après deux fortes hausses en 2008 et 2009. Cette modération avait été en partie due aux essentiels de la rentrée "
Cette opération, proposant des fournitures scolaires à prix modéré, a été reconduite cette année avec certaines enseignes de la grande distribution, mais cette fois sans l'appui de ministère de l'éducation nationale.
Le ministre Luc Chatel avait regretté fin mai que les discussions n'avaient pas permis de dégager un consensus, dans un contexte de hausse des prix des matières premières utilisées en papeterie en indiquant toutefois que l'état ne participerait pas aux négociations.
L'enquête de FDF est réalisée depuis 27 ans. Une autre association, la Confédération Syndicale des Familles (CSF), livre également chaque année sa propre estimation du coût de la rentrée scolaire. Elle le fera cette année le 30 août, selon sa secrétaire générale adjointe.