Robert_20SOUTTRE_1_.jpg
Rendons hommage aujourd'hui à une profession qui malheureusement glisse tout doucement dans le passé. Merci à Jean Souttre et à ses parents (que nous saluons au passage), habitants à Wallerand de nous avoir confié la photo de Robert Soutre, le grand-père de Jean qui a été facteur à Vireux-Molhain jusque 1947, année où il fut muté à Troyes. Le facteur, tout comme l'instituteur était une personne trés estimée dans nos petits villages. Ecrire était le seul moyen de communication entre les gens séparés, et donc le facteur était attendu comme le messie par tous. Il savait se rendre indispensable à beaucoup car il rendait des petits services aux personnes .Aujourd'hui la direction de la Poste deshumanise au nom de la rentabilité non seulement la profession mais toute notre société rurale en interdisant aux facteurs de continuer à rendre ces petits services aux personnes âgées ! Merci aux facteurs pas à la Poste !