violences_20conjugales_20france.jpg En 2006, 25% des homicides et coups et blessures volontaires non mortels sont dus aux violences conjugales ( source de l' Observatoire National de la Délinquance). Entre 2002 et 2006, les violences conjugales ont augmenté de 32 %. En 2010, la gendarmerie a dressé 192906 procés verbaux pour ce délit. 370000 femmes de 20 à 59 ans en 2000 ont déclaré avoir été victimes de violences conjugales. Le recours au 39.19 a augmenté de 50% par rapport à 2009. Aucune couche sociale n'est épargnée : ce fléau atteind 10% chez les cadres, 10,2% chez les femmes au foyer, 9% chez les employés, 8,7 % chez les ouvriers, 13,7% chez les chomeurs et 12,4 % chez les étudiants. Les femmes les plus jeunes et souffrant de précarité sont plus exposées à ce genre de violence.