...Les causes de ces déficits et dettes sont elles dues à des dépenses sociales et publiques excessives ?
Certainement pas !
Année par année, celles-ci reculent. Il ne s'agit pas d'un excès de dépenses pour le bien commun ou la solidarité mais d'un manque de recettes. Il est le résultat des cadeaux fiscaux et sociaux offerts aux plus fortunés, aux détenteurs de capitaux et aux grandes entreprises du CAC 40 .
Logo-BCE-png.png La liste est longue des cadeaux faits au capital. Le conseil des prélèvements obligatoires estime à 172 milliards d'euros le manque à gagner pour 2010 pour les finances publiques, au titre des exonérations de charges sociales et fiscales.
Le pouvoir en place et les institutions européennes ont décidé de se servir de cette situation qu'ils ont créée pour imposer dans toute l'union européenne des purges sociales inconnues depuis la deuxième guerre mondiale. PIRE! La commission de Bruxelles veut décider à priori de la nature des budgets nationaux avant et à la place des parlements nationaux. Et voilà que le gouvernement obtempère au petit doigt en tentant d'inscrire dans la constitution un dispositif visant à interdire le déficit public au-delà de ce qu'autorisent les traités de Maastricht et de Lisbonne.
non2.png CELA SE FAIT DANS UN INCROYABLE SILENCE MEDIATIQUE ET POLITIQUE ! RIEN SUR CE VERITABLE COUP DE FORCE CONTRE LES DROITS SOCIAUX DES PEUPLES ET CONTRE LEUR DROIT A DECIDER !!!
Ceci s'inscrit dans une aspiration plus vaste encore : Celle du projet dit < du pacte pour l'Euro plus> qui a pour objectif d'imposer plus longtemps l'austérité aux peuples alors que les banques et les institutions financières se gaveraient sur le dos des travailleurs et des retraités . Ce pacte diabolique pour l'argent prévoit en effet noir sur blanc d'abaisser les salaires ou de retarder encore l'âge donnant droit à la retraite.non.png Il impose aux états de réduire plus vite les dépenses sociales et publiques. Conséquence : Moins de facteurs, d'infirmiers, d'instituteurs et de professeurs ou de conducteurs de train. Le pacte ouvre la voie à une Europe supranationale où les décisions se prennent encore plus en dehors et contre les populations.
Ensemble, brisons le mur du silence sur le coup de force en cours. Alors que les peuples se libèrent en ce moment des dictatures, ne laissons pas ici, imposer les dictatures des rapaces des marchés financiers.