La circulation des véhicules à moteur dans les milieux naturels est ainsi réglementée depuis 1991 de façon à assurer un respect de la nature et de tous les usagers . Dans le passé, soucieux d'assurer la protection de la réserve naturelle de la pointe de Givet, l'office des forêts avait organisé en collaboration avec la gendarmerie nationale, une virée de surveillance. Cet endroit de nature riche en orchidées, papillons rares est en effet bien fragile f3.jpg. Quatre personnes assermentées de l' ONF et quatre gendarmes ont ainsi dédié leur journée à la police de la nature par équipe de deux . Dans le courant de la journée, une équipe s'était déplacée en forêt domaniale de Hargnies-Laurier, chemin habituellement emprunté par des véhicules pour entrer dans la réserve naturelle, bien que les peines encourues par les contrevenants puissent être lourdes (jusque 1500 € d'amende et mise à la fourrière du véhicule) . Cette journée était essentiellement consacrée à la prévention . Les gendarmes ont ainsi préféré intercepter les motards et quads pour les informer de la loi et des peines encourues .f4.jpg La prochaine fois , la répression sera de mise .
Il est à rappeler que pour tous les véhicules à moteur, la circulation n'est autorisée que sur les chemins et routes ouverts à la circulation routière, ce qui exclut les routes forestières fermées par une barrière, les pistes, chemins non carrossables non équipés "tout-terrain" et le hors piste <<circulation dans les sous bois et à travers champs>>. Il faut noter que les chemins ruraux sont ouverts à la circulation publique . En ce qui concerne la réserve naturelle, la circulation est tout simplement interdite sauf pour les ayant droits << exploitants agricoles ou forestiers, propriétaires, gestionnaires, militaires, secours>> avec respect, bien évidemment .