naufrage.jpgIls ont supprimé des emplois par centaines dans les écoles, les hôpitaux, les tribunaux, la gendarmerie, la douane, les postes, la DDE, et dans toute la fonction publique ! Que fait monsieur Ravignon pour stopper cette hémorragie ? Et maintenant il se permet, il OSE intervenir pourquoi ??? POUR RIEN ! Absolument RIEN !!! VIREUX RIVE GAUCHE , article du : ++le 27 janvier 2011++ dévoile les faits suivants :
Les huit emplois du centre de tri sélectif de Fumay vont disparaitre!!!
Black- out total de la communauté de communes Ardennes Rives de Meuse qui n 'a fourni aucun renseignement à ce sujet à ses élus, ni à sa population ...
SILENCE TOTAL tri_s.bmpNe quittons pas notre communauté de communes qui, par contre, a pris la décision d'étendre ses compétences au tourisme fluvial ; en effet elle a décidé d'acheter et de soumettre à une exploitation privée (restaurant ) un bateau mouche . Ceci dans le cadre de la redynamisation du site de défense de Givet signé le 10 février 2009 en préfecture des Ardennes . Ce contrat des financements à hauteur de 14, 7 millions d'euros en faveur du développement économique du tourisme et des services sur le territoire communautaire . Coût prévisionnel du bateau est de 500 000 euros dont 200 000 euros hors taxe financés par l'état et 100 000 euros H.T par le FEADER (fonds européeens ) .Ce n'est pas une inauguration qui arrêtera l'hécatombe ! Depuis 2 ans , les sites touristiques ardennais ferment les uns après les autres : Musée Guerre et Paix de Novion Porcien, le centre Oméga de Rumigny, la Maison de l'Ardoise à Rimogne, le domaine de Vendresse, le bateau "LA BOHEME "(qui ne passait pas sous les ponts !!! : bravo au conseil général !!! ) sans citer les déficits de Terre Altitude à Fumay !
Vu l'empleur des dégats, pouquoi ne pas demander aux élus de la communauté de commune de se porter acquéreur du "RAFALE" !!!solidarite.jpg
A travers ces réalités, j'ai une pensée à cette association du Noël ardennais mis en place depuis 12 ans et qui a la charge d'organiser le Noël des sans emplois . (2 000 bénéficiaires ) . La charge de travail de ces bénévoles qui se dévouent onze mois sur douze est de plus en plus importante ( remplir des dossiers de demandes de subventions , préparation de la distribution de Noël ) .
En 2010 , plus de 250 familles ont dû être refusées par manque de moyens. J'en appelle aux 17 communes d'Ardennes Rives de Meuse pour doubler leurs subventions pour 2011 au profit de nos concitoyens par principe de FRATERNITE !SOLI_2.jpg