Pour résoudre ce problème, il faudrait construire 500000 logements par an pendant plusieurs années, alors que ce nombre est passé de 435000 en 2007 à 350000 en 2010 ! La pénurie de logement crée des "zones grises", des territoires d'exclusions ( cabanes, cartons, caves parking où se réfugient les plus démunis ) .sdf1__2_.jpg De plus en plus de ménages basculent suite à un divorce ou à un licenciement dans la précarité la plus noire ! Des salariés à petits revenus, des chômeurs, des retraités, des petits commerçants, et de auto-entrepreneurs eux aussi sont dépassés par l'explosion des prix de l'immobilier . Ils proviennent du monde des 15 Millions de personnes aux fins de mois difficiles qui se jouent à quelques dizaines d'euros près . ((L'union sociale pour l'habitat estime les impayés de plus de trois mois en augmentation de 13 % entre fin 2008 et fin 2009. Le nombre des jugements d'expulsions n'a jamais été aussi important depuis 10 ans ( 106938 en 2009 ). La fondation de l'abbé Pierre critique sévèrement la politique inégalitaire de Sarkozy prônant " une France à l'accession à la propriété ". Un ménage gagnant de 1,5 à 3 fois le smic sont de moins en moins nombreux à devenir propriétaires (passé de 45% en2003 à moins de 30% en 2008 ). Le mal logement touche aussi des propriétaires ne pouvant plus assumer leurs charges et finissant par être expulsés. le-campement-du-collectif-survivre-le-long-du-canal-saint-martin-2296295_1902.jpgRELANCER LA CONSTRUCTION, MAITRISER LES PRIX EN ENCADRANT LES LOYERS ET SURVEILLER L'APPLICATION DE LA "SRU " IMPOSANT 20 % D'APPARTEMENTS SOCIAUX AUX VILLES DE PLUS DE 3500 HABITANTS OU PROPOSER UN PLAN QUINQUENNAL DE REHABILITATION DES 600000 LOGEMENTS INDIGNES , voilà la conclusion de la Fondation de l'abbé Pierre. Le logement doit être une priorité des candidats aux prochaines présidentielles et le Parti communiste Français sensibilisé à cet état d'urgence va déposer le 15 mars ( fin de la trêve des expulsions ), un projet de loi ( PPL ) pour lutter contre la crise du logement reprenant les conclusion de l'association .
S.R.U : Solidarité et renouvellement Urbainsdf5.jpg