... La valeur des engagements de rente dépasse la valeur des actifs . Les cotisations des 370 000 assurés ne parviennent pas à assurer les rentes des 91 000 retraités . Les difficultés rencontrées ne sont pas les premières survenues : Par le passé, les adhérents avaient déjà dû se résigner à de très fortes baisses des rentes versées et la Préfon avaient aussi connu les déboires de mauvais investissements dans Eurodisney...
Il faut bien admettre que la retraite par capitalisation est loin d'être la solution miracle devant se substituer à la retraite par répartition . REFUSONS QUE LES RETRAITES SOIENT A LA BOTTE DES MARCHES FINANCIERS ! REFUSONS QU ' ELLES NE DEVIENNENT COMME AUX ETATS-UNIS, LE FOSSOYEUR DE NOS ENTREPRISES ! Luttons pour sauver la retraite par répartition, la seule, qui humainement soit acceptable ! Ne cédons pas aux démons de la spéculation boursière dont on a vu le danger l'an passé . Les traders et les banques ont flambé, les " petits ", les "sans-grades " ont trinqué !