L'autorisation de construire la ligne a été signée par arrêté du Roi Louis Philippe, le 8 mars 1845 pour sa partie française. La Société d"Entre Sambre et Meuse" peut couvrir les 1840 mètres qui vont de la frontière à l'embouchure du Viroin. Le tracé français commence par une importante tranchée dans ce qui ne s'appelle pas le quartier du Maroc. Il se prolonge par un tunnel de 243 mètres. Ensuite il va droit vers la Meuse mais il n'est alors pas parallèle au Viroin qui fait une grande boucle vers le Mt Vireux.
En 1847 les travaux sont paralysés par la crise économique qui secoue l'industrie naissante.
En 1848 les troubles politiques en France prolongent le gel du chantier. Louis Philippe est renversé, la Seconde République est proclamée mais elle s'effondre rapidement pour laisser la place au Second Empire.
Napoléon III rétablit les stabilités politiques et économiques et les travaux peuvent reprendre en 1853. Non sans risque puisque le 6 avril 1854 neuf ouvriers sont ensevelis par l'éboulement de la tranchée de Najauge. Sept d'entre eux sont tués. Trois étaient de Mazée: Adolphe MARCHAL, Maximilien PESCHEN et Aimé LECUYER père de six enfants en bas âge. Trois sont du Mesnil et le septième est un Anglais. La presse de l'époque ne donne pas leurs noms.
L'inauguration de la ligne a lieu le 11 mai 1854. Le premier train est pavoisé de drapeaux belges, français et anglais. Les Anglais sont présents comme conseillers techniques. Ils sont alors à la pointe de la toute nouvelle technologie du railway. Ils sont aussi d'importants actionnaires de la société d'Entre Sambre et Meuse.
Les employés de la nouvelle ligne sont en grand uniforme, vert et argent ou vert et or, selon leur grade.
A Vireux-Molhain les autorités belges et anglaises sont accueillies par le sous-préfet de Rocroi, les représentants des municipalités du canton, le clergé, des compagnies de gardes nationaux. Une société d'harmonie jouent divers hymnes nationaux devant une foule immense. Vireux est la première commune des Ardennes a accueillir un train. Enfin presque puisqu'en réalité la gare se trouve sur le territoire de Hierges! Après les discours les officiels montent dans le train pour prend la direction de Walcourt où a lieu le banquet.
L'impact de cette voie ferrée va être immense pour attirer la sidérurgie dès 1856. Mais ceci est une autre histoire.
La ligne a fonctionné avec un trafic passager jusque dans les années 1960. Elle est définitivement fermée en 1971.
Il a été question de la rouvrir, vers 1990, avec un but touristique. Une partie de la tranchée de Najauge avait malheureusement été remblayée. La réouverture était impossible et les fonds Interreg de l'Europe sont partis ailleurs.
z2__1_.jpg
z2__2_.jpg