Vireux Rive Gauche

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 23 juillet 2017

Terres Ardennaises: Avril 1993, Le Château de Hierges

chahieam.JPG
Cet article paru sur la revue "Terres Ardennaises" en avril 1993 est écrit par André Majewski.
La façade du château. Les toitures étaient décorées de motifs d’ardoises vertes sur fond bleu-Violet. Des barreaux de fer et des volets protégeaient les fenêtres. Dessin A. Majewski d’après une gravure du XVIIIème sIècle.

Terres_Ardennaises_NA__avril_1993_Le_chA_teau_de_Hierges_par_A.Majewski__2_.pdf

Merci à Jérôme Camus pour nous avoir fournis ce document que je n'avais pas en ma possession.

dimanche 16 juillet 2017

LUNDI 17 JUILLET NE PAS OUBLIER COLLECTE DE SANG


7c4c1831.jpgne pas oublier demain lundi 17 juillet salle des fêtes de VIREUX WALLERAND à partir de 15 H 00 jusqu'à 20 H 00 collecte de sang par l'EFS et l'association des donneurs des deux VIREUX et environs : merci de prendre de votre temps pour venir nombreux car c'est la période ou les stocks sont au plus bas

jeudi 13 juillet 2017

La grande bagarre de l'abbé Hiernaux, curé de Vaucelles avant la Révolution, et autres événements

Eglise_Saint-Jean-Baptiste_Hierges.JPGLe mardi 22 juin 1993, paraissait - apparemment dans le titre La Meuse appartenant au groupe Belge Sudpresse - un reportage de la journaliste Isabelle Montulet composé de plusieurs articles sur Vaucelles et Hierges jusqu’au 18è siècle.

Si, dans l’article intitulé Des prémices de la révolution à nos jours, les questions autour de l’incendie du château de Hierges ne sont pas ignorées, l’intérêt de l’article tient aussi à ce que son auteur relate des anecdotes sur des personnages oubliés, tels Michel d’Aux Brebis que le prévôt du château de Hierges, Marsille, fait arrêter en 1754 « pour conduite scandaleuse lors du carnaval de Vaucelles » (peut-être en est simplement cause son ivrognerie invétérée… à une époque où le moindre blasphème valait condamnation à mort, comme nous le rappelle l’exécution du chevalier de la Barre le 1er juillet 1766 à Abbeville pour blasphème et sacrilège), où l’abbé Hiernaux, curé de Vaucelles, qui pour défendre un paysan arrêté par Marsille et dont le seul crime est d'avoir traversé le parc du château avec son attelage, « fait envoyer les troupes liégeoises qui défoncent la porte du château et libèrent le malheureux », ce qui tend à démontrer que le bas clergé n’était pas sans réaction devant les désordres du système féodal.

Ces premières anecdotes sont à découvrir ou redécouvrir ci-dessous.

Lire la suite...

mercredi 12 juillet 2017

Permanences médicales à l'hopital de FUMAY

HFUPLAN.jpeg

Lire la suite...

mardi 11 juillet 2017

Compte-rendu du conseil municipal du 29 juin 2017

IMG_7016.JPG

Lire la suite...

Desproges avait encore raison !

Pierre_Desproge_A.JPG
Pierre Desproge ne pouvait mourir que jeune tant il était en avance sur son temps...

lundi 10 juillet 2017

Macronade du lundi....

MAGROCONB.JPG
C.Isoard.JPG

dimanche 9 juillet 2017

Napoléon enterré à Laifour, Méhul né au Taj Mahal

NAPLEMPMADA.JPGLes Ardennes réservent toujours des découvertes surprenantes à ceux qui se donnent un peu le plaisir de chercher. Ainsi, nous avons découvert voici peu que "Lempereur Napoleon" était enterré à Laifour et aujourd'hui on découvre que Méhul est né au Taj Mahal dont je profite ici de l'occasion pour en saluer le patron qui fait une excellente cuisine... Ce qui n'est pas donné tout le monde. Yauque nem...
MEHULTJ.jpg

Lire la suite...

mercredi 5 juillet 2017

Le Rien ou Presque du Président

«On peut me remplacer dans telle ou telle fonction particulière…mais non en tant qu’homme»
Vladimir Jankélévitch, Le-Je-ne-sais-quoi et le-Presque-rien.

plume_palais.jpgSi l’on veut se montrer indulgent, on dira que la forme du discours ne se prête pas à l’énoncé d’une pensée complexe, comme les communicants d’Emmanuel Macron qualifient celle de leur patron. Et on cherchera la substantifique moelle du discours prononcé à la Station F à Paris, jeudi dernier, devant un millier de startupers, par celui qui se prend les pieds dans le tapis lexical, mais dont on nous dit qu’il verrouille sa communication (ce n’est ni contradictoire ni incompatible) comme aucun de ses récents prédécesseurs.

Dans le rôle caricatural qu’elle reproche aux médias de vouloir lui faire jouer, mais dans lequel elle se complait par facilité, l’opposition, protéiforme mais au diapason, a retenu une seule phrase : « Dans une gare, vous croisez des gens qui réussissent et d’autres qui ne sont rien », qui lui offre la matière d’une indignation littéralement décomplexée.

Examinons donc la complexité revendiquée par le président en le citant plus largement :

« Ne pensez pas une seule seconde que si demain vous réussissez vos investissements ou votre start-up, la chose est faite. Non, parce que vous aurez appris dans une gare, et une gare, c’est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien, parce que c’est un lieu où on passe, parce que c’est un lieu qu’on partage (…) N’oubliez jamais en faisant changer votre pays que vous devez le faire changer pour longtemps, que vous avez à chaque instant cette responsabilité d’être né ou d’avoir grandi dans cette gare, à Paris, en France, en Europe, quelque part dans le monde, et que cela vous l’emmènerez tout au long de votre vie ».

Lire la suite...

lundi 3 juillet 2017

Ecole d' escalade. Affiche réalisée par Bernard Rosa

FullSizeRender.jpg
En grattant dans mon stock de documents, Je viens de retrouver ce dessin que des viroquois m'avaient demandé de réaliser pour servir d'affiche à " l'école d'Escalade " .  Il y avait donc des grimpeurs à cette époque. Ce dessin était paru en mai 1980 dans le journal du foyer des Deux Vireux. Nostalgie !  Il y a 37 ans ! Bien des choses ont changé.

vendredi 30 juin 2017

LES DEUX VIREUX : UN BEAU MOUVEMENT ASSOCIATIF

Le mois de juin, en particulier la fin du mois ,marque pour de nombreuses associations locales la fin d'une saison et l'approche des grandes vacances; c'était le cas dernièrement pour deux d'entres elles , le JUDO CLUB des DEUX VIREUX et les ELFES. Pour le judo club c'était une cérémonie celle du passage des ceintures
JUDO_CEINTURE_MAT_GALA_CALY170617_015.JPG
JUDO_CEINTURE_MAT_GALA_CALY170617_024.JPG et l'occasion aussi de faire le point sur les résultats du club qui cette année ont été excellent en particulier pour deux jeunes VICTORIA KRASKA et DYLAN MEDDOUR qui ont obtenu des titres de champions de France dans leur catégorie et ont participé au championnat d'Europe à MALTE pour le plus grand bonheur de leur entraineur STAN

Lire la suite...

1789, Vireux sous la révolution ...(L'heure du bilan)

RV0.jpegandre.jpg


Dernier volet de Vireux sous la révolution de 1789. Recherches d'André Majewski publiées en 1990. Toute l'humanité d' André parait dans la dédicace de son ouvrage où l'historien dévoile le fond de son engagement:
RVEPILOGUE.jpeg

Lire la suite...

jeudi 29 juin 2017

résidence val de Meuse -T.Buffet-

info.jpgAlors que l'ensemble des usagers de la résidence Val de Meuse à Givet en étaient particulièrement satisfaits, la Directrice Madame Idiri Brosse vient d'être licenciée pour faute grave.... Quelle est la faute reprochée ? Pourquoi une décision si rapide ? Cette décision est-elle en relation avec les travaux de restructuration ? Autant de questions que les Prud'hommes auront à examiner.
Un collectif va sans doute se constituer afin de soutenir Madame Idiri Brosse et ne manquera de poser les questions qui peut-être fâcheront.............
Par deux fois en  octobre 2016 et juin 2017, le journal Marianne a fait état de la situation " particulière" au sein de la Croix Rouge. L'EHPAD de Givet qui dépend de la Croix Rouge est désormais, malgré lui l'un des éléments de la casse sociale décrite par l'hebdomadaire.

 T.Buffet

mardi 27 juin 2017

L' AMI JEAN CLAUDE NOUS A QUITTE



AFFICHE_BBQ_DON_SANG_052017_20170627_0001.jpg C'est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre le décès de Jean Claude SCIOT habitant VIREUX MOLHAIN à la Montagne des VIgnes depuis 40 ans ; il est né à FONTENAY LE CONTE le 15 04 1941 ; il fait partie des enfants né en Vendée lors de l'exode des parents au moment de la guerre ; il a passé une grande partie de sa jeunesse à FUMAY et a travaillé à REVIN chez Arthur Martin puis chez PORCHER avant devenir viroquois et de se marier en 1969 avec Thérèse THYOT . Il a ensuite trouvé du travail dans une fonderie importante de COUVIN (SAINT ROCH) ou il exerça le métier de noyauteur jusqu'en 2002 et ou il pris une retraite bien méritée à 61 ans ; Jean Claude a donné une grande partie de son temps à la sécurité des autres en devenant pompier volontaire de 1963 à 1998 chez les pompiers des deux VIREUX ou il termina au grade de sergent ; il a voulu aussi servir son village et a tenté de devenir conseiller municipal par deux fois dont une sur notre liste <<Ensemble pour VIREUX MOLHAIN>> ; JEAN CLAUDE a un fils qui a quitté VIREUX pour la Région Parisienne depuis de nombreuses années et qui lui a donné un petit fils adoré LUCAS ; JEAN CLAUDE était bien une figure locale avec son chapeau et son cigare et ses chemises colorées , un caractère bien trempé et des idées bien ancrées, un peu taquin, mais toujours avec le sourire; il va manquer à tous ses copains du <<ptit café du matin>> ; ses obsèques auront lieu ce jeudi à 9 h 00 à l'église de VIREUX MOLHAIN .vous pouvez lui rendre un dernier hommage à la chambre funéraire de VIREUX MOLHAIN demain mercredi

lundi 26 juin 2017

Deux ou trois petites choses à propos de l'incendie du château de Hierges

Aux_Lueurs_du_Brasier.jpgDans l’article « 1789, Vireux sous la révolution (9) », André Majewski relevait que la date avancée communément pour situer l’incendie du château de Hierges pendant la révolution, pouvait être erronée et qu’un élément nouveau incitait à penser que l’incendie s’était produit plus tard : « Comme de nombreux auteurs nous avons cru que cette date (le 7 décembre 1792, jour de la descente des gardes nationaux de Givet sur le château de Hierges, descente inspirée par Augustin Fourchez, de Hierges), était celle de l’incendie du château de Hierges. Ardenne Wallonne a publié un compte rendu de la Municipalité fixant cet incendie plus tardivement, au moment de l’émigration de Licot, en novembre 1793. Il est possible que les Hiergeois aient incendié le château, déçus de ne pas voir les biens du Duc (d’Arenberg) vendus comme Biens Nationaux. Les biens du Duc sont sous séquestre, mais comme il est étranger, ils ne seront pas vendus».

Lire la suite...

dimanche 25 juin 2017

Vive une Internationale Insoumise du Nord au Sud de l'Europe !

WIFI.JPG

Ici, notre camarade de Longwy, Daniel Cano qui fut directeur de campagne du candidat FI de la région de Longwy, Patrice Zolfo battu de justesse au second tour en recueillant plus de 47 % des voix. il est est venu tout comme une délégation de la France Insoumise de la pointe des Ardennes soutenir à Namur, l'initiative de nos camarades Belges. Nous avons été très chaleureusement reçus. L'ambiance était très sympathique et nos amis Wallons nous ont fait goûter une Wallonade en guise d'amitié. une Wallonade est un cocktail composé de grenadine, d'orangeade et de pêket. Doux breuvage que nous avons consommé avec modération pour ne pas reproduire la bévue du Général de Gaule en visite au Québec...

Lire la suite...

samedi 24 juin 2017

Le conseil municipal reporté aura lieu le jeudi 29 Juin 2OH

cmjuin17B.jpg

Lire la suite...

vendredi 23 juin 2017

1789, Vireux sous la révolution ...(11)

RV0.jpegandre.jpg


Onzième volet de Vireux sous la révolution de 1789. Recherches d'André Majewski publiées en 1990.

Lire la suite...

mercredi 21 juin 2017

La pierre d'ardoise dans l'art funéraire par Henri Manceau

Essais_sur_l_histoire_de_la_mort_en_Occident.jpgDans le numéro 209 de l’année 1973, Henri Manceau publie dans la revue L’automobilisme ardennais, un article consacré à la pierre d’ardoise dans l’art funéraire. Il constate la disparition définitive des dernières ardoisières ardennaises, celles de Fumay et Rimogne. À partir de son propre travail d’enquête à Rimogne et en s’appuyant sur le travail de Jean Garand, bon connaisseur de l’art de l’ardoise à Haybes et Fumay, il détaille les spécificités de chaque cité ardoisière dans la façon de travailler le monument funéraire, notamment à Rimogne et Fumay : « A la différence de la série bourgeoise du cimetière de Rimogne, les monuments de Fumay ne marquent pas une recherche particulière faisant valoir la silhouette générale de l’œuvre (il est vrai qu’ils sont antérieurs à ceux de Rimogne). En fait, leur surface n’est qu’un rectangle en hauteur s’achevant par un pan coupé, ou un arc surbaissé, ou un arc outrepassé. »

Deux ateliers existaient à Fumay au tournant de l'Empire et de la Restauration, celui de Jehan Burlin qui signait ses œuvres en bas et à gauche de la pierre - du schiste violet - reconnaissables également par la tête de mort entre deux tibias figurant au-dessous des inscriptions (memento mori), et celui de Genry qui préférait l’ardoise bleue.

Lire la suite...

mardi 20 juin 2017

La Wallonie Insoumise s'organise.

WI.png
BA17H.JPG
Nos amis Wallons Insoumis à la Bastille le 18 mars 2017 venus soutenir la France Insoumise dans le cadre de la présidentielle.

- page 1 de 149